Il avait aussi conduit la sélection jusqu'aux quarts de finale des Jeux olympiques de 1968, également au Mexique. Israël, après un partage contre la Bulgarie (1-1) à Leon, s'était alors inclinée au... tirage au sort. "Emanuel Sheffer était le plus grand entraîneur d'Israël et son influence sur le jeu et le développement du football dans notre pays a été décisive", a souligné dans son hommage le président de la fédération israélienne de football (IFA) Avi Luzon. Il était né le 1-er février 1924, et avait entraîné la sélection israélienne de 1968 à 1970, puis de 1978 à 1979. Réfugié en France puis en Russie pendant la guerre, Emanuel Sheffer avait ensuite habité en Pologne, où les autorités communistes refusèrent de reconnaître le club juif qu'il avait créé. Il émigra en Israël en 1950. Il y entraîna Hapoel Kfar Saba et Hapoel Haïfa selon ses méthodes révolutionnaires basées sur la condition physique. (MUA)

Il avait aussi conduit la sélection jusqu'aux quarts de finale des Jeux olympiques de 1968, également au Mexique. Israël, après un partage contre la Bulgarie (1-1) à Leon, s'était alors inclinée au... tirage au sort. "Emanuel Sheffer était le plus grand entraîneur d'Israël et son influence sur le jeu et le développement du football dans notre pays a été décisive", a souligné dans son hommage le président de la fédération israélienne de football (IFA) Avi Luzon. Il était né le 1-er février 1924, et avait entraîné la sélection israélienne de 1968 à 1970, puis de 1978 à 1979. Réfugié en France puis en Russie pendant la guerre, Emanuel Sheffer avait ensuite habité en Pologne, où les autorités communistes refusèrent de reconnaître le club juif qu'il avait créé. Il émigra en Israël en 1950. Il y entraîna Hapoel Kfar Saba et Hapoel Haïfa selon ses méthodes révolutionnaires basées sur la condition physique. (MUA)