C'est la deuxième fois que Didier Beugnies entraînera le FC Brussels cette saison. L'ex-Carolo avait en effet entamé la saison avant sa mise à l'écart début février de son poste de T1. Il était toujours sous contrat au sein du club bruxellois et prend le relais de Mohamed Acimi et Moïse Boassy qui ont décidé de ne pas être sur la banc mercredi soir, par solidarité envers une partie du personnel qui a décidé de faire grève. En effet un moment menacée par un mouvement de grève, la rencontre face à Tubize doit bien avoir lieu avec l'ensemble des joueurs du FC Brussels sous la houlette, donc, de Didier Beugnies. Acimi et Boassy agissait comme intérimaires depuis la démission de Benjamin Nicaise, le 22 mars dernier. Benjamin Nicaise était lui arrivé au début du mois de février comme entraîneur-adjoint au FC Brussels avant d'être nommé T1 quelques semaines plus tard, en remplacement de Noureddine Zaiour, qui avait lui-même succédé à Didier Beugnies. (PVO)

C'est la deuxième fois que Didier Beugnies entraînera le FC Brussels cette saison. L'ex-Carolo avait en effet entamé la saison avant sa mise à l'écart début février de son poste de T1. Il était toujours sous contrat au sein du club bruxellois et prend le relais de Mohamed Acimi et Moïse Boassy qui ont décidé de ne pas être sur la banc mercredi soir, par solidarité envers une partie du personnel qui a décidé de faire grève. En effet un moment menacée par un mouvement de grève, la rencontre face à Tubize doit bien avoir lieu avec l'ensemble des joueurs du FC Brussels sous la houlette, donc, de Didier Beugnies. Acimi et Boassy agissait comme intérimaires depuis la démission de Benjamin Nicaise, le 22 mars dernier. Benjamin Nicaise était lui arrivé au début du mois de février comme entraîneur-adjoint au FC Brussels avant d'être nommé T1 quelques semaines plus tard, en remplacement de Noureddine Zaiour, qui avait lui-même succédé à Didier Beugnies. (PVO)