L'entrepreneur carolo, à la tête d'une société spécialisée dans les compléments alimentaires pour sportifs, a indiqué qu'il chercherait à s'entourer de professionnels pour aider au mieux le club. "Je ne serai pas un président qui descend dans les vestiaires ou qui donne des instructions d'ordre sportif à l'entraineur", a affirmé Fabien Debecq, 48 ans. Le seizième président des Zèbres s'est fixé comme premier objectif de redonner une structure au club. Selon lui, la stabilité de l'entité sportive passe par là. Fabien Debecq a affirmé connaitre Mehdi Bayat, le neveu de l'ancien président depuis des années. "Si j'ai décidé de m'associer avec lui et de le désigner administrateur-délégué, c'est parce que je connais ses qualités et que j'ai déjà pu voir quelle énergie il était capable d'investir dans la défense du club", a-t-il indiqué. A terme, le nouveau président espère voir les supporters revenir en nombre au stade. "Ils sont l'âme du club", a-t-il affirmé. Interrogé sur son passé sportif, Fabien Debecq a affirmé avoir joué durant sa jeunesse au sein des effectifs de l'Olympic de Charleroi, le concurrent historique du Sporting dans la métropole. (PVO)

L'entrepreneur carolo, à la tête d'une société spécialisée dans les compléments alimentaires pour sportifs, a indiqué qu'il chercherait à s'entourer de professionnels pour aider au mieux le club. "Je ne serai pas un président qui descend dans les vestiaires ou qui donne des instructions d'ordre sportif à l'entraineur", a affirmé Fabien Debecq, 48 ans. Le seizième président des Zèbres s'est fixé comme premier objectif de redonner une structure au club. Selon lui, la stabilité de l'entité sportive passe par là. Fabien Debecq a affirmé connaitre Mehdi Bayat, le neveu de l'ancien président depuis des années. "Si j'ai décidé de m'associer avec lui et de le désigner administrateur-délégué, c'est parce que je connais ses qualités et que j'ai déjà pu voir quelle énergie il était capable d'investir dans la défense du club", a-t-il indiqué. A terme, le nouveau président espère voir les supporters revenir en nombre au stade. "Ils sont l'âme du club", a-t-il affirmé. Interrogé sur son passé sportif, Fabien Debecq a affirmé avoir joué durant sa jeunesse au sein des effectifs de l'Olympic de Charleroi, le concurrent historique du Sporting dans la métropole. (PVO)