Mélange de puissance physique et de technique, la sélection dirigée par Stephen Keshi n'a laissé aucune chance aux Aigles maliens avec trois buts inscrits en première période par Echiejile (25e), Brown (30e) et Emenike (45e), plus que jamais en tête du classement des buteurs avec une 4e réalisation sur un coup franc dévié, avant que le remplaçant Musa ne donne à ce succès des allures de correction (60e). La réduction du score de Fantamaday en toute fin de rencontre (75e) n'a en rien modifié un scénario bouclé depuis longtemps. Le Nigeria, double vainqueur de l'épreuve (1980, 1994), affrontera en finale dimanche le vainqueur de la seconde demi-finale qui oppose mercredi en début de soirée le Ghana au Burkina Faso. Le Mali s'était déjà incliné en demi-finale de la précédente CAN, dont il s'était finalement classé 3e. (BEN STANSALL)