Verhaeghe, un homme d'affaires de 47 ans, Directeur de la société Uplace, qui avait succédé à Pol Jonckheere, occupe le fauteuil présidentiel du FC Brugeois depuis février 2011. Il avait ensuite renforcé son pouvoir en rajeunissant le conseil de gestion. Il sera désormais seul maître à bord, les 115 membres de l'ASBL se retrouvant hors-jeu. Verhaeghe et le manager général Vincent Mannaert mènent actuellement des négociations avec des candidats investisseurs en vue de constituer une nouvelle Société Anonyme, qui intégrera l'ASBL actuelle. Le baptême est prévu avant la fin de l'année. Au moins 75 pc des parts se retrouveront dans le portefeuille de Bart Verhaeghe. Ce dernier a en effet clairement prévenu lundi qu'il se retirerait du projet s'il n'était pas majoritaire. Les millions apportés serviront dans un premier temps au rectutement visant à améliorer la qualité sportive du noyau, et à la construction d'un nouveau centre de formation. Les investisseurs devront s'engager à collaborer également à la phase suivante, qui implique le nouveau stade. Verhaeghe, qui en sera à la fois le maître d'oeuvre et l'acheteur, prévoit en effet une nouvelle augmentation de capital de 45 millions en 2015. (KURT DESPLENTER)

Verhaeghe, un homme d'affaires de 47 ans, Directeur de la société Uplace, qui avait succédé à Pol Jonckheere, occupe le fauteuil présidentiel du FC Brugeois depuis février 2011. Il avait ensuite renforcé son pouvoir en rajeunissant le conseil de gestion. Il sera désormais seul maître à bord, les 115 membres de l'ASBL se retrouvant hors-jeu. Verhaeghe et le manager général Vincent Mannaert mènent actuellement des négociations avec des candidats investisseurs en vue de constituer une nouvelle Société Anonyme, qui intégrera l'ASBL actuelle. Le baptême est prévu avant la fin de l'année. Au moins 75 pc des parts se retrouveront dans le portefeuille de Bart Verhaeghe. Ce dernier a en effet clairement prévenu lundi qu'il se retirerait du projet s'il n'était pas majoritaire. Les millions apportés serviront dans un premier temps au rectutement visant à améliorer la qualité sportive du noyau, et à la construction d'un nouveau centre de formation. Les investisseurs devront s'engager à collaborer également à la phase suivante, qui implique le nouveau stade. Verhaeghe, qui en sera à la fois le maître d'oeuvre et l'acheteur, prévoit en effet une nouvelle augmentation de capital de 45 millions en 2015. (KURT DESPLENTER)