Une intervention chirurgicale qui met un terme à sa saison. L'ancien anderlechtois ne déprime pas pour autant. "J'aurais évidemment préféré me trouver sur le terrain plutôt que sur un lit d'hôpital", admet-il sur le site du club www.az.nl. "Mais si celà me permet d'entamer la prochaine campagne entièrement débarrassé de tous mes problèmes physiques, à la cheville en particulier, le jeu en vaut largement la chandelle. Or il semble que ce sera le cas, et même que je ne me serai jamais senti aussi bien...". Maarten Martens avait espéré être en mesure de disputer la finale de la Coupe des Pays-Bas contre le PSV Eindhoven de Dries Mertens et Timothy Derijck, le jeudi 9 mai (18h00) au Kuip de Rotterdam. "Je pensais que ce serait possible parce que mon genou était visiblement guéri", avoue-t-il en effet. (Belga)

Une intervention chirurgicale qui met un terme à sa saison. L'ancien anderlechtois ne déprime pas pour autant. "J'aurais évidemment préféré me trouver sur le terrain plutôt que sur un lit d'hôpital", admet-il sur le site du club www.az.nl. "Mais si celà me permet d'entamer la prochaine campagne entièrement débarrassé de tous mes problèmes physiques, à la cheville en particulier, le jeu en vaut largement la chandelle. Or il semble que ce sera le cas, et même que je ne me serai jamais senti aussi bien...". Maarten Martens avait espéré être en mesure de disputer la finale de la Coupe des Pays-Bas contre le PSV Eindhoven de Dries Mertens et Timothy Derijck, le jeudi 9 mai (18h00) au Kuip de Rotterdam. "Je pensais que ce serait possible parce que mon genou était visiblement guéri", avoue-t-il en effet. (Belga)