En résumé, la Ligue Pro demande à ses clubs et ses membres de "s'abstenir de toute forme de déclaration par rapport à l'arbitrage, par respect pour ce métier en vue d'assurer un déroulement serein de la Jupiler Pro League. Début de cette saison, il a déjà été décidé, via une charte des médias, de rendre les arbitres plus accessibles aux médias. Les détenteurs des droits télés de la Jupiler Pro League (Telenet, VOO et Belgacom) pourront signaler qu'ils aimeraient discuter avec l'arbitre d'une phase de jeu précise. L'arbitre pourra préalablement visionner les images et en discuter avec ses assistants. Il pourra ensuite commenter en direct la phase en question, " a expliqué la Ligue Pro dans un communiqué mercredi. "Cette démarche est la prochaine étape dans la concertation bilatérale constructive avec les arbitres", conclu le document et fait suite notamment aux propos de Mario Been, l'entraîneur néerlandais de Genk qui avait estimé dimanche après le match des Limbourgeois face à OHL (1-1) que les résultats des rencontres de division I dans le championnat de Belgique étaient fortement influencés par l'arbitrage. La Commission des arbitres a d'ailleurs introduit une plainte à son encontre au parquet de l'Union belge. (YORICK JANSENS)

En résumé, la Ligue Pro demande à ses clubs et ses membres de "s'abstenir de toute forme de déclaration par rapport à l'arbitrage, par respect pour ce métier en vue d'assurer un déroulement serein de la Jupiler Pro League. Début de cette saison, il a déjà été décidé, via une charte des médias, de rendre les arbitres plus accessibles aux médias. Les détenteurs des droits télés de la Jupiler Pro League (Telenet, VOO et Belgacom) pourront signaler qu'ils aimeraient discuter avec l'arbitre d'une phase de jeu précise. L'arbitre pourra préalablement visionner les images et en discuter avec ses assistants. Il pourra ensuite commenter en direct la phase en question, " a expliqué la Ligue Pro dans un communiqué mercredi. "Cette démarche est la prochaine étape dans la concertation bilatérale constructive avec les arbitres", conclu le document et fait suite notamment aux propos de Mario Been, l'entraîneur néerlandais de Genk qui avait estimé dimanche après le match des Limbourgeois face à OHL (1-1) que les résultats des rencontres de division I dans le championnat de Belgique étaient fortement influencés par l'arbitrage. La Commission des arbitres a d'ailleurs introduit une plainte à son encontre au parquet de l'Union belge. (YORICK JANSENS)