L'équipier et le complice de Jef Mermans ne s'arrêta pas là, décrochant trois autres titres en 1949, 1950 et 1951, avant d'arrêter sa carrière en 1953, avec également neuf sélections en équipe nationale mentionnées sur sa carte de visite. Il a disputé 274 matches en division 1, inscrivant 64 buts, "C'était un anderlechtois pur jus", se souvient le président du Sporting Roger Vanden Stock. "Il venait d'ailleurs encore régulièrement au stade. Son nom restera à jamais lié à l'histoire de notre club. Je souhaite beaucoup de courage à sa famille..." (PVO)

L'équipier et le complice de Jef Mermans ne s'arrêta pas là, décrochant trois autres titres en 1949, 1950 et 1951, avant d'arrêter sa carrière en 1953, avec également neuf sélections en équipe nationale mentionnées sur sa carte de visite. Il a disputé 274 matches en division 1, inscrivant 64 buts, "C'était un anderlechtois pur jus", se souvient le président du Sporting Roger Vanden Stock. "Il venait d'ailleurs encore régulièrement au stade. Son nom restera à jamais lié à l'histoire de notre club. Je souhaite beaucoup de courage à sa famille..." (PVO)