"Si on regarde la 1e mi-temps, on a dominé, on a fait tout le jeu, on s'est crée trois, quatre occasions, un poteau. Eux, ils sortent une fois, ils marquent un but. La 2e mi-temps a été plus difficile, mais à la fin, on mérite largement le match nul. Il n'y avait pas penalty. C'est un match amical. Je préfère que cela arrive maintenant. On râle un peu, on est un peu déçu d'avoir été battu, mais sur le contenu du match, on a vu beaucoup de bonnes choses", a déclaré Marc Wilmots à la RTBF. "J'ai fait tourner le noyau, j'ai vu ce que je voulais voir. Il a y des joueurs qui sont venus, qui se sont montrés. Le triangle du Standard en 1e mi-temps a été bon, on a été dominant, on a eu plusieurs occasions. Tout ce que je peux regretter, c'est qu'on ne les ai pas mises au fond", a ajouté Wilmots. Lukaku a notamment gaspillé plusieurs occasions en fin de match. "C'était aussi la chance de Romelu Lukaku. Il a eu deux occasions qu'il n'a pas mises au fond. Mais ce n'est pas sur un match qu'on condamne quelqu'un, ça je ne le ferai jamais", a conclu Wilmots. (YORICK JANSENS)

"Si on regarde la 1e mi-temps, on a dominé, on a fait tout le jeu, on s'est crée trois, quatre occasions, un poteau. Eux, ils sortent une fois, ils marquent un but. La 2e mi-temps a été plus difficile, mais à la fin, on mérite largement le match nul. Il n'y avait pas penalty. C'est un match amical. Je préfère que cela arrive maintenant. On râle un peu, on est un peu déçu d'avoir été battu, mais sur le contenu du match, on a vu beaucoup de bonnes choses", a déclaré Marc Wilmots à la RTBF. "J'ai fait tourner le noyau, j'ai vu ce que je voulais voir. Il a y des joueurs qui sont venus, qui se sont montrés. Le triangle du Standard en 1e mi-temps a été bon, on a été dominant, on a eu plusieurs occasions. Tout ce que je peux regretter, c'est qu'on ne les ai pas mises au fond", a ajouté Wilmots. Lukaku a notamment gaspillé plusieurs occasions en fin de match. "C'était aussi la chance de Romelu Lukaku. Il a eu deux occasions qu'il n'a pas mises au fond. Mais ce n'est pas sur un match qu'on condamne quelqu'un, ça je ne le ferai jamais", a conclu Wilmots. (YORICK JANSENS)