Le juge de ligne du club d'Almere avait été pris à partie par quelques joueurs du club adverse qui l'avaient frappé. Il s'était alors mis à courir pour leur échapper, mais fut rattrapé par ses bourreaux. Victime de nouveaux coups à la tête, l'homme fut transporté plus tard à l'hôpital avec de graves lésions cérébrales. Trois suspects du club hôte d'Amsterdam, âgés entre 15 et 16 ans, ont été interpellés lundi matin, mais l'enquête se poursuit et la police n'exclut pas d'encore arrêter d'autres jeunes joueurs. "Cela n'a plus rien à voir avec le sport et c'est intolérable", a réagi Edith Schippers, la ministre néerlandaise des sports. "C'est effrayant de voir qu'un tel drame peut se passer sur un terrain de sport aux Pays-Bas." (MUA)

Le juge de ligne du club d'Almere avait été pris à partie par quelques joueurs du club adverse qui l'avaient frappé. Il s'était alors mis à courir pour leur échapper, mais fut rattrapé par ses bourreaux. Victime de nouveaux coups à la tête, l'homme fut transporté plus tard à l'hôpital avec de graves lésions cérébrales. Trois suspects du club hôte d'Amsterdam, âgés entre 15 et 16 ans, ont été interpellés lundi matin, mais l'enquête se poursuit et la police n'exclut pas d'encore arrêter d'autres jeunes joueurs. "Cela n'a plus rien à voir avec le sport et c'est intolérable", a réagi Edith Schippers, la ministre néerlandaise des sports. "C'est effrayant de voir qu'un tel drame peut se passer sur un terrain de sport aux Pays-Bas." (MUA)