L'été prochain, le Essevee fêtera ses vingt ans. Au début du mois de juillet 2001, un SV Waregem tombé en lambeaux associe sa destinée à celle du Zultse VV. Ce dernier débarque avec son numéro de matricule, mais aussi avec son entraîneur: un certain Francky Dury. L'homme occupait déjà le banc de touche depuis 1993, un long bai...

L'été prochain, le Essevee fêtera ses vingt ans. Au début du mois de juillet 2001, un SV Waregem tombé en lambeaux associe sa destinée à celle du Zultse VV. Ce dernier débarque avec son numéro de matricule, mais aussi avec son entraîneur: un certain Francky Dury. L'homme occupait déjà le banc de touche depuis 1993, un long bail seulement interrompu par des passages temporaires au KSV Oudenaarde et au RH Gent. Champion d'emblée en D3 lors de la saison 2001-2002, promu au sein de l'élite en 2005, Dury est toujours bien vissé à son banc de touche seize ans après la montée. Pendant tout ce temps, il n'a quitté son poste qu'à une reprise, quand il a pris les rênes de Gand en 2010, puis passé quelques mois dans le costume de directeur technique de la Fédération. Revenu à ses amours le 30 décembre 2011, Francky Dury est désormais le coach du Essevee de manière ininterrompue depuis neuf ans, un mois et onze jours. Une longévité qui fait largement de lui la référence nationale en la matière, très loin devant Wouter Vrancken qui n'est actif à Malines "que" depuis deux ans, cinq mois et vingt jours. Et à ces neuf bonnes années, il faut donc ajouter les huit ans, onze mois et neuf jours de la première période de Dury au club, entre 2001 et 2010. Au cours de ces dix-huit ans, le coach a accumulé 750 matches au compteur: 138 dans les divisions inférieures, 524 au sein de l'élite, 85 en Coupe de Belgique, 28 en Coupe d'Europe et deux Supercoupes. Et le compteur ne devrait pas s'arrêter là, car le contrat de Dury court encore jusqu'en juin 2024. Le contrat de dix ans qu'il a signé en 2013 a en effet été prolongé d'un an en 2016.