"Avec moi, c'est comme ça. Je ne planifie rien, je vis juste au jour le jour. Jusqu'à quand ? Je ne sais pas", a ajouté Zidane, dont l'équipe est en pleine bagarre avec le FC Barcelone pour le titre. Les deux grands d'Espagne sont à égalité en tête du classement, le Real occupant la première place grâce aux meilleurs résultats dans leurs duels particuliers (0-0 et 2-0). "Dans ma tête, j'ai toujours été un footballeur. Pendant 18 ans. Et quand ils m'ont demandé d'être entraîneur. J'ai dit non. Cela vous épuise", a avoué Zidane, qui en 1998 a été sacré champion du monde comme joueur de l'équipe de France puis champion d'Europe en 2000. Néanmoins l'actuel mentor d'Eden Hazard et Thibaut Courtois apprécie sa mission actuelle : "J'ai la chance d'entraîner les meilleurs et j'aime ça. J'aime les matchs, mais encore plus les entraînements, c'est ce qu'il y a de mieux." (Belga)

"Avec moi, c'est comme ça. Je ne planifie rien, je vis juste au jour le jour. Jusqu'à quand ? Je ne sais pas", a ajouté Zidane, dont l'équipe est en pleine bagarre avec le FC Barcelone pour le titre. Les deux grands d'Espagne sont à égalité en tête du classement, le Real occupant la première place grâce aux meilleurs résultats dans leurs duels particuliers (0-0 et 2-0). "Dans ma tête, j'ai toujours été un footballeur. Pendant 18 ans. Et quand ils m'ont demandé d'être entraîneur. J'ai dit non. Cela vous épuise", a avoué Zidane, qui en 1998 a été sacré champion du monde comme joueur de l'équipe de France puis champion d'Europe en 2000. Néanmoins l'actuel mentor d'Eden Hazard et Thibaut Courtois apprécie sa mission actuelle : "J'ai la chance d'entraîner les meilleurs et j'aime ça. J'aime les matchs, mais encore plus les entraînements, c'est ce qu'il y a de mieux." (Belga)