Bien connu du championnat de Belgique, ce défenseur ivorien, 24 ans, vient de Lille en prêt et a déjà porté les couleurs du Cercle de Bruges (2019-2020) et de Mouscron (2020-2021) déjà en prêt. C'est la troisième arrivée dans le secteur défensif pour Jean-Louis Garcia, le nouvel entraîneur de Seraing, après les arrivées de Daniel Opare et Molla Wagué. Le nouveau défenseur est arrivé au Pairay lundi. "J'ai déjà joué à Mouscron et au Cercle de Bruges et je sais que le championnat belge est plus athlétique qu'en France. Il faut réaliser beaucoup de courses. Mes points forts ? La relance et les duels, principalement", a commenté le nouveau sérésien dans le communiqué de sa nouvelle équipe. Seraing occupe l'avant-dernière place en championnat avec 19 points pour 23 à Zulte Waregem le premier non-relégable. Seul le Beerschot est derrière avec 9 unités au compteur en Jupiler Pro League après 21 journées. (Belga)

Bien connu du championnat de Belgique, ce défenseur ivorien, 24 ans, vient de Lille en prêt et a déjà porté les couleurs du Cercle de Bruges (2019-2020) et de Mouscron (2020-2021) déjà en prêt. C'est la troisième arrivée dans le secteur défensif pour Jean-Louis Garcia, le nouvel entraîneur de Seraing, après les arrivées de Daniel Opare et Molla Wagué. Le nouveau défenseur est arrivé au Pairay lundi. "J'ai déjà joué à Mouscron et au Cercle de Bruges et je sais que le championnat belge est plus athlétique qu'en France. Il faut réaliser beaucoup de courses. Mes points forts ? La relance et les duels, principalement", a commenté le nouveau sérésien dans le communiqué de sa nouvelle équipe. Seraing occupe l'avant-dernière place en championnat avec 19 points pour 23 à Zulte Waregem le premier non-relégable. Seul le Beerschot est derrière avec 9 unités au compteur en Jupiler Pro League après 21 journées. (Belga)