"C'est simplement que les autres joueurs jouent dans des grands clubs, ont plus d'expérience. (...) Avec le temps, cela va venir tout seul", raconte-t-il. Quant au fait d'être le plus jeune de la sélection, du haut de ses 21 ans, cela ne lui pose pas de problème. "Cela fait un an et demi que je suis le plus jeune, je suis habitué". Le milieu de terrain de l'AS Monaco essaie de son côté "de profiter à chaque entrainement, et de profiter de chaque moment" en Russie. "C'est quand même la Coupe du monde", s'exclame-t-il. "Et les entraînements sont 'fun', il y a une bonne ambiance". Si Roberto Martinez ne l'a pas encore utilisé dans ce Mondial russe, le jeune joueur se dit résolument "prêt à venir dans l'équipe et à prendre des minutes de jeu". Il ne ressent pas de pression particulière: "la compétition a débuté, ce n'est plus le moment d'être impressionné, il faut se concentrer sur les matches", résume Tielemans. A la question d'une journaliste étrangère l'interrogeant sur les qualités de la Tunisie, le prochain adversaire des Diables samedi dans le groupe G, l'ancien Anderlechtois a réservé une réponse brève: "Je ne peux que dire qu'ils (les Tunisiens) ont perdu leur premier match, donc ils vont sortir et tenter de gagner, nous devrons être attentifs en défense". (Belga)

"C'est simplement que les autres joueurs jouent dans des grands clubs, ont plus d'expérience. (...) Avec le temps, cela va venir tout seul", raconte-t-il. Quant au fait d'être le plus jeune de la sélection, du haut de ses 21 ans, cela ne lui pose pas de problème. "Cela fait un an et demi que je suis le plus jeune, je suis habitué". Le milieu de terrain de l'AS Monaco essaie de son côté "de profiter à chaque entrainement, et de profiter de chaque moment" en Russie. "C'est quand même la Coupe du monde", s'exclame-t-il. "Et les entraînements sont 'fun', il y a une bonne ambiance". Si Roberto Martinez ne l'a pas encore utilisé dans ce Mondial russe, le jeune joueur se dit résolument "prêt à venir dans l'équipe et à prendre des minutes de jeu". Il ne ressent pas de pression particulière: "la compétition a débuté, ce n'est plus le moment d'être impressionné, il faut se concentrer sur les matches", résume Tielemans. A la question d'une journaliste étrangère l'interrogeant sur les qualités de la Tunisie, le prochain adversaire des Diables samedi dans le groupe G, l'ancien Anderlechtois a réservé une réponse brève: "Je ne peux que dire qu'ils (les Tunisiens) ont perdu leur premier match, donc ils vont sortir et tenter de gagner, nous devrons être attentifs en défense". (Belga)