Youri Tielemans, 20 ans depuis dimanche, a été plébiscité devant, dans l'ordre, le Congolais Landry Dimata (Ostende), son coéquipier à Anderlecht, l'Algérien Sofiane Hanni, lauréat l'an dernier, le Nigerian Henry Onyekuru (Eupen) et le Sénégalais Mbaye Leye (Zulte Waregem).

Le jeune Diable Rouge, aux origines congolaises, qui a eu 20 ans dimanche, poursuit son ascension avec les Mauves. Le stratège anderlechtois aura inscrit déjà 18 buts délivrant 15 assists, toutes compétitions confondues. Pur produit du club bruxellois, Youri Tielemans fait partie du noyau A à Anderlecht depuis 2013, mais pourrait quitter la Belgique à l'issue de la saison. Il a reçu son trophée des mains de l'ancien joueur congolais du Standard Paul Bonga Bonga.

Le "Soulier d'Ebène" a été créé et est organisé depuis 26 ans par l'asbl African Culture Promotion.

Le jury du Soulier d'Ebène qui est présidé par Georges Heylens comprend les entraîneurs des divisions nationales, ainsi que des journalistes de la presse sportive écrite et parlée. L'organisation es assurée par l'ASBL African Culture Promotion et RTL-TVi.

L'année dernière, le trophée avait été remis à Sofiane Hanni. Daniel Amokachi, Vincent Kompany et Mbark Boussoufa sont les seuls à l'avoir remporté plusieurs fois.

"Très fier" et "heureux de représenter ses origines"

"Je suis très fier de l'avoir emporté et je suis très fier de mes racines congolaises", ont été les premiers mots du milieu de terrain du Sporting d'Anderlecht aux portes d'un 34e titre de champion.

En effet, Youri Tielemans aspire à conquérir le titre de champion le plus vite possible avec une première occasion dimanche à Bruges, avant de songer à son avenir.

"Je n'ai pas de précision sur mon avenir ce soir, désolé", a lancé le néo-Diable Rouge. "Il n'y a pas de décision prise encore. Je veux d'abord me concentrer sur la fin de championnat, je me déciderai ensuite. On va essayer d'être champion, déjà dimanche, même si ce sera un match très difficile. Il nous reste trois matches, on veut les gagner tous les trois. Mais la pression n'est pas sur nous."

Youri Tielemans savourait la reconnaissance qui lui était faite. "Je veux remercier mes parents, ma famille, et ma petite fille qui a juste deux mois. Mais je veux remercier aussi toute mon équipe, parce que si j'en suis là aussi, c'est un travail d'équipe. Sans mon club, je ne serais pas là aujourd'hui. Cela me fait très plaisir, parce que cela me booste aussi dans la foulée d'une belle saison où j'ai beaucoup appris. J'ai beaucoup progressé et je veux encore m'améliorer."

Youri Tielemans était devenu le 3e plus jeune joueur et le plus jeune Belge à disputer un match de Ligue des champions à l'occasion du match opposant son club à l'Olympiakos en octobre 2013. Pour sa première saison pro, il avait été sacré champion de Belgique avec le club mauve. Il avait été convoqué pour la première fois à l'occasion des duels des Diables Rouges en France et aux Pays de Galles en juin 2015.

Sa première montée au jeu, il a pu la saluer en préparation face aux Pays-Bas le 9 novembre de l'an dernier.

Il est le 10e joueur du Sporting d'Anderlecht à recevoir le Soulier d'Ebène, 26e du nom.

Youri Tielemans, 20 ans depuis dimanche, a été plébiscité devant, dans l'ordre, le Congolais Landry Dimata (Ostende), son coéquipier à Anderlecht, l'Algérien Sofiane Hanni, lauréat l'an dernier, le Nigerian Henry Onyekuru (Eupen) et le Sénégalais Mbaye Leye (Zulte Waregem). Le jeune Diable Rouge, aux origines congolaises, qui a eu 20 ans dimanche, poursuit son ascension avec les Mauves. Le stratège anderlechtois aura inscrit déjà 18 buts délivrant 15 assists, toutes compétitions confondues. Pur produit du club bruxellois, Youri Tielemans fait partie du noyau A à Anderlecht depuis 2013, mais pourrait quitter la Belgique à l'issue de la saison. Il a reçu son trophée des mains de l'ancien joueur congolais du Standard Paul Bonga Bonga. Le "Soulier d'Ebène" a été créé et est organisé depuis 26 ans par l'asbl African Culture Promotion. Le jury du Soulier d'Ebène qui est présidé par Georges Heylens comprend les entraîneurs des divisions nationales, ainsi que des journalistes de la presse sportive écrite et parlée. L'organisation es assurée par l'ASBL African Culture Promotion et RTL-TVi. L'année dernière, le trophée avait été remis à Sofiane Hanni. Daniel Amokachi, Vincent Kompany et Mbark Boussoufa sont les seuls à l'avoir remporté plusieurs fois."Très fier" et "heureux de représenter ses origines" "Je suis très fier de l'avoir emporté et je suis très fier de mes racines congolaises", ont été les premiers mots du milieu de terrain du Sporting d'Anderlecht aux portes d'un 34e titre de champion.En effet, Youri Tielemans aspire à conquérir le titre de champion le plus vite possible avec une première occasion dimanche à Bruges, avant de songer à son avenir. "Je n'ai pas de précision sur mon avenir ce soir, désolé", a lancé le néo-Diable Rouge. "Il n'y a pas de décision prise encore. Je veux d'abord me concentrer sur la fin de championnat, je me déciderai ensuite. On va essayer d'être champion, déjà dimanche, même si ce sera un match très difficile. Il nous reste trois matches, on veut les gagner tous les trois. Mais la pression n'est pas sur nous." Youri Tielemans savourait la reconnaissance qui lui était faite. "Je veux remercier mes parents, ma famille, et ma petite fille qui a juste deux mois. Mais je veux remercier aussi toute mon équipe, parce que si j'en suis là aussi, c'est un travail d'équipe. Sans mon club, je ne serais pas là aujourd'hui. Cela me fait très plaisir, parce que cela me booste aussi dans la foulée d'une belle saison où j'ai beaucoup appris. J'ai beaucoup progressé et je veux encore m'améliorer." Youri Tielemans était devenu le 3e plus jeune joueur et le plus jeune Belge à disputer un match de Ligue des champions à l'occasion du match opposant son club à l'Olympiakos en octobre 2013. Pour sa première saison pro, il avait été sacré champion de Belgique avec le club mauve. Il avait été convoqué pour la première fois à l'occasion des duels des Diables Rouges en France et aux Pays de Galles en juin 2015. Sa première montée au jeu, il a pu la saluer en préparation face aux Pays-Bas le 9 novembre de l'an dernier.Il est le 10e joueur du Sporting d'Anderlecht à recevoir le Soulier d'Ebène, 26e du nom.