Yari Verschaeren, 18 ans, blessé la veille à la cheville lors du duel au Standard dimanche, a débuté en équipe première au Sporting d'Anderlecht en novembre 2018, devenant une des valeurs en vue des Mauves. International espoirs (U21), il aura pu ainsi être sélectionné déjà chez les Diables Rouges par Roberto Martinez, à cinq reprises et pour le première fois pour le duel de qualifications pour l'Euro 2020 à Saint-Marin début septembre. Il compte à présent trois capes (1 but). Absent lundi, Yari Vershaeren recevra son prix des mains de Jean Kindermans, responsable de la formation des jeunes à Anderlecht, qui a reçu en son nom le trophée des mains de Paul Van Himst. Ce prix du nom de l'ancien entraîneur, notamment du Standard, Dominique D'Onofrio est décerné pour la première fois et récompense le meilleur "rookie" (débutant) en Jupiler Pro League et ne doit pas être âgé de plus de vingt ans à la date du 31 décembre. (Belga)

Yari Verschaeren, 18 ans, blessé la veille à la cheville lors du duel au Standard dimanche, a débuté en équipe première au Sporting d'Anderlecht en novembre 2018, devenant une des valeurs en vue des Mauves. International espoirs (U21), il aura pu ainsi être sélectionné déjà chez les Diables Rouges par Roberto Martinez, à cinq reprises et pour le première fois pour le duel de qualifications pour l'Euro 2020 à Saint-Marin début septembre. Il compte à présent trois capes (1 but). Absent lundi, Yari Vershaeren recevra son prix des mains de Jean Kindermans, responsable de la formation des jeunes à Anderlecht, qui a reçu en son nom le trophée des mains de Paul Van Himst. Ce prix du nom de l'ancien entraîneur, notamment du Standard, Dominique D'Onofrio est décerné pour la première fois et récompense le meilleur "rookie" (débutant) en Jupiler Pro League et ne doit pas être âgé de plus de vingt ans à la date du 31 décembre. (Belga)