Ferrera, 41 ans, entraînait Al-Fateh depuis octobre 2019 alors que le club luttait pour le maintien. Ferrera avait réussi à maintenir Al-Fatteh en première division avant de terminer septième la saison suivante. Cette saison, après 15 journées, le club occupe la 12e position avec 16 points, un de plus que le premier relégable. Dans un message publié sur les réseaux sociaux, Ferrera explique que la décision de mettre un terme à sa collaboration avec le club saoudien a été "prise avec l'intention de stimuler les joueurs et de les aider à retrouver leur meilleur niveau de performance". "Cette belle histoire arrive à son terme", souligne Ferrera. "J'ai tout donné, avec passion, intensité et amour, chaque jour. Je m'en vais avec le sentiment d'avoir fait de mon mieux." L'entraîneur se dit "reconnaissant" d'avoir travaillé dans ce club, à qui il souhaite tout le meilleur à l'avenir. "Vous avez perdu un entraîneur, mais vous avez gagné un supporter à vie", conclut-il. Avant son expérience en Arabie saoudite, Ferrera avait dirigé Charleroi, Saint-Trond, le Standard, Malines et Waasland-Beveren. (Belga)

Ferrera, 41 ans, entraînait Al-Fateh depuis octobre 2019 alors que le club luttait pour le maintien. Ferrera avait réussi à maintenir Al-Fatteh en première division avant de terminer septième la saison suivante. Cette saison, après 15 journées, le club occupe la 12e position avec 16 points, un de plus que le premier relégable. Dans un message publié sur les réseaux sociaux, Ferrera explique que la décision de mettre un terme à sa collaboration avec le club saoudien a été "prise avec l'intention de stimuler les joueurs et de les aider à retrouver leur meilleur niveau de performance". "Cette belle histoire arrive à son terme", souligne Ferrera. "J'ai tout donné, avec passion, intensité et amour, chaque jour. Je m'en vais avec le sentiment d'avoir fait de mon mieux." L'entraîneur se dit "reconnaissant" d'avoir travaillé dans ce club, à qui il souhaite tout le meilleur à l'avenir. "Vous avez perdu un entraîneur, mais vous avez gagné un supporter à vie", conclut-il. Avant son expérience en Arabie saoudite, Ferrera avait dirigé Charleroi, Saint-Trond, le Standard, Malines et Waasland-Beveren. (Belga)