Carrasco était revenu à l'Atlético Madrid en janvier. À la reprise, après la pause provoquée par le coronavirus, il était l'un des 'Colchoneros' les plus en forme. "Revenir à l'Atlético et le confinement m'ont fait du bien", a-t-il confié. "J'étais en surpoids quand je suis arrivé car j'étais resté deux mois en Belgique à m'entraîner individuellement. Une fois qu'il y a eu le confinement, nous avons eu des entraînements assez poussés à faire à la maison. J'étais bien à la reprise. Les qualités ça ne se perd pas, c'est inné. Le rythme, on peut le perdre. Mais quand on est bien physiquement, on se remet dedans facilement." Carrasco ne cache pas qu'il souhaite rester à l'Atlético, où il était prêté par Dalian Pro. "Mon souhait, c'est de rester à l'Atlético. Je me sens bien là. C'est mon entourage qui s'occupe de cela. On attend des nouvelles." L'ailier estime que son passage en Chine l'a aidé à devenir un leader. "J'ai beaucoup muri en Chine. J'ai appris à être le leader de l'équipe, celui dont on attend qu'il fera la différence." Chez les Diables, il est principalement utilisé sur le flanc gauche, comme milieu latéral. "Je préfère être plus offensif, plus proche du but, mais ce poste ne me dérange pas. J'ai l'habitude de travailler défensivement avec l'Atlético. On a un très bon groupe, c'est au coach à faire l'équipe et le meilleur jouera." (Belga)

Carrasco était revenu à l'Atlético Madrid en janvier. À la reprise, après la pause provoquée par le coronavirus, il était l'un des 'Colchoneros' les plus en forme. "Revenir à l'Atlético et le confinement m'ont fait du bien", a-t-il confié. "J'étais en surpoids quand je suis arrivé car j'étais resté deux mois en Belgique à m'entraîner individuellement. Une fois qu'il y a eu le confinement, nous avons eu des entraînements assez poussés à faire à la maison. J'étais bien à la reprise. Les qualités ça ne se perd pas, c'est inné. Le rythme, on peut le perdre. Mais quand on est bien physiquement, on se remet dedans facilement." Carrasco ne cache pas qu'il souhaite rester à l'Atlético, où il était prêté par Dalian Pro. "Mon souhait, c'est de rester à l'Atlético. Je me sens bien là. C'est mon entourage qui s'occupe de cela. On attend des nouvelles." L'ailier estime que son passage en Chine l'a aidé à devenir un leader. "J'ai beaucoup muri en Chine. J'ai appris à être le leader de l'équipe, celui dont on attend qu'il fera la différence." Chez les Diables, il est principalement utilisé sur le flanc gauche, comme milieu latéral. "Je préfère être plus offensif, plus proche du but, mais ce poste ne me dérange pas. J'ai l'habitude de travailler défensivement avec l'Atlético. On a un très bon groupe, c'est au coach à faire l'équipe et le meilleur jouera." (Belga)