Selon les médias roumains présents sur place, elle souffrait de douleurs au dos depuis le début de la rencontre. L'ex-numéro un mondiale, de retour sur le circuit près d'un mois après sa sortie de piste devant le phénomène Taylor Townsend dès le deuxième tour de l'US Open, avait pourtant impressionné contre Strycova. Elle a jeté l'éponge en se tenant le dos, alors qu'elle s'apprêtait à servir à 30-30 sur son service, à deux points du set pour Rybakina. Halep a serré la main de l'arbitre puis celle de son adversaire, avant de quitter le court tête basse et sans même avoir pris le soin de se faire manipuler par l'un des kinés du tournoi. La récente finaliste de Nanchang, sortie d'entrée la semaine dernière à Guangzhou, n'en demandait certainement pas tant. Rybakina, 20 ans, affrontera en quarts la Biélorusse Aryna Sabalenka (WTA 14/N.9). Cette dernière a en effet écarté de sa route en deux sets, 6-1, 7-6 (11/9), la Néerlandaise Kiki Bertens (WTA 8/N.6). (Belga)