"Les choses ne sont pas bien passées au début", a expliqué Maryna Zanevska. "C'était vraiment difficile pour moi de trouver une certaine forme de régularité. Je commettais beaucoup trop de fautes. Je ne parvenais à imposer mon jeu et la seule chose sur laquelle je pouvais compter, c'était mon fighting spirit. J'ai essayé de rester dans le moment présent et de jouer point par point, en attendant l'une ou l'autre l'occasion de pouvoir renverser éventuellement la situation. Et finalement, elle s'est présentée". Il s'agit du premier quart de finale de l'année pour Maryna Zanevska dans un tournoi WTA 250 du circuit. Jeudi, la native d'Odessa retrouvera la gagnante du match entre la Tchèque Karolina Pliskova (WTA 8), finaliste à Wimbledon l'an dernier et tête de série N.1, et l'Américaine Bernarda Pera (WTA 122). Bref, peut-être un beau défi en perspective à quelques jours de Roland-Garros. (Belga)

"Les choses ne sont pas bien passées au début", a expliqué Maryna Zanevska. "C'était vraiment difficile pour moi de trouver une certaine forme de régularité. Je commettais beaucoup trop de fautes. Je ne parvenais à imposer mon jeu et la seule chose sur laquelle je pouvais compter, c'était mon fighting spirit. J'ai essayé de rester dans le moment présent et de jouer point par point, en attendant l'une ou l'autre l'occasion de pouvoir renverser éventuellement la situation. Et finalement, elle s'est présentée". Il s'agit du premier quart de finale de l'année pour Maryna Zanevska dans un tournoi WTA 250 du circuit. Jeudi, la native d'Odessa retrouvera la gagnante du match entre la Tchèque Karolina Pliskova (WTA 8), finaliste à Wimbledon l'an dernier et tête de série N.1, et l'Américaine Bernarda Pera (WTA 122). Bref, peut-être un beau défi en perspective à quelques jours de Roland-Garros. (Belga)