"J'ai joué point par point pour revenir à la fin du premier set", raconta-t-elle. "Je sais que tout est toujours possible en tennis et j'ai cru en moi. Après tout, je n'avais qu'un break de retard. J'étais donc tout à fait susceptible de refaire mon retard. Konta est une grande joueuse. Elle a beaucoup d'expérience. J'ai certes appris à la connaître et je me suis rendu compte que je devais être plus agressive pour l'empêcher de développer son jeu." Cette victoire est également une belle revanche pour Elise Mertens. La dernière fois que les deux joueuses s'étaient rencontrées, au tournoi WTA de Miami, en mars, la n°1 belge avait en effet été balayée 6-2, 6-1 par la Britannique au troisième tour. "Oui, le match avait été très rapide", sourit-elle. "Lorsque j'ai été menée 3-0 dans ce premier set, je me suis d'ailleurs dit 'Oh, non! Pas une nouvelle fois.' Mais bon, je me suis accrochée. La grande différence, c'est que cette fois-ci, j'ai été plus agressive, j'ai cherché à jouer les lignes, à plus rentrer dans le court. Le tout en essayant malgré tout de ne pas trop forcer, de garder un certain contrôle dans mes frappes. Je suis très contente", conclut-elle. Samedi, Elise Mertens retrouvera la Roumaine Mihaela Buzarnescu (WTA 24), 30 ans, qu'elle a encore battue en finale du tournoi de Hobart, début janvier, pour décrocher le premier de ses trois titres de l'année. (Belga)

"J'ai joué point par point pour revenir à la fin du premier set", raconta-t-elle. "Je sais que tout est toujours possible en tennis et j'ai cru en moi. Après tout, je n'avais qu'un break de retard. J'étais donc tout à fait susceptible de refaire mon retard. Konta est une grande joueuse. Elle a beaucoup d'expérience. J'ai certes appris à la connaître et je me suis rendu compte que je devais être plus agressive pour l'empêcher de développer son jeu." Cette victoire est également une belle revanche pour Elise Mertens. La dernière fois que les deux joueuses s'étaient rencontrées, au tournoi WTA de Miami, en mars, la n°1 belge avait en effet été balayée 6-2, 6-1 par la Britannique au troisième tour. "Oui, le match avait été très rapide", sourit-elle. "Lorsque j'ai été menée 3-0 dans ce premier set, je me suis d'ailleurs dit 'Oh, non! Pas une nouvelle fois.' Mais bon, je me suis accrochée. La grande différence, c'est que cette fois-ci, j'ai été plus agressive, j'ai cherché à jouer les lignes, à plus rentrer dans le court. Le tout en essayant malgré tout de ne pas trop forcer, de garder un certain contrôle dans mes frappes. Je suis très contente", conclut-elle. Samedi, Elise Mertens retrouvera la Roumaine Mihaela Buzarnescu (WTA 24), 30 ans, qu'elle a encore battue en finale du tournoi de Hobart, début janvier, pour décrocher le premier de ses trois titres de l'année. (Belga)