"Ce fut un meilleur match que celui de la veille", a confié Elise Mertens, 17e mondiale. "J'ai commis moins de fautes directes, mais j'ai également été plus agressive. Je rentrais plus dans le terrain et mon service a bien fonctionné également. J'ai trouvé un meilleur équilibre. À la fin, je me suis un peu tendue, mais ce n'est pas anormal, car le tie-break était très accroché. J'ai mené 3-0, puis elle est revenue et elle a eu des balles de set. Je voulais absolument gagner ! Je voulais gagner en deux sets. C'est une grande compétitrice qui ramène énormément de balles. Il fallait que je donne tout. C'était très important de bien jouer tactiquement, d'asséner la première frappe, de la faire courir. Et je suis satisfaite". Le tournoi de San Jose est le premier d'une longue série sur le continent américain pour Elise Mertens en route vers l'US Open, la dernière levée du Grand Chelem, fin août à New York. La semaine prochaine, elle s'alignera ainsi à Montréal, avant d'enchaîner avec Cincinnati. "La tournée américaine peut être physiquement éreintante, mais je me sens bien. Je n'ai pas de blessure. Je participe pour la troisième fois au tournoi de San Jose et c'est un chouette endroit. J'espère aller le plus loin possible, pour trouver de bonnes sensations et gagner en confiance. Aux Jeux à Tokyo, je n'ai pas obtenu le résultat voulu, mais je suis heureuse d'avoir pu vivre l'expérience. Le tennis féminin est très ouvert à l'heure actuelle, ce qui rend les choses passionnantes. Les semaines à venir seront importantes, mais c'est un chouette défi et je suis très motivée". Elise Mertens affrontera pour une place en finale la Russe Daria Kasatkina (WTA 31), 24 ans, tête de série N.4, lauréate du Phillip Island Trophy et à Saint-Pétersbourg cette année. (Belga)

"Ce fut un meilleur match que celui de la veille", a confié Elise Mertens, 17e mondiale. "J'ai commis moins de fautes directes, mais j'ai également été plus agressive. Je rentrais plus dans le terrain et mon service a bien fonctionné également. J'ai trouvé un meilleur équilibre. À la fin, je me suis un peu tendue, mais ce n'est pas anormal, car le tie-break était très accroché. J'ai mené 3-0, puis elle est revenue et elle a eu des balles de set. Je voulais absolument gagner ! Je voulais gagner en deux sets. C'est une grande compétitrice qui ramène énormément de balles. Il fallait que je donne tout. C'était très important de bien jouer tactiquement, d'asséner la première frappe, de la faire courir. Et je suis satisfaite". Le tournoi de San Jose est le premier d'une longue série sur le continent américain pour Elise Mertens en route vers l'US Open, la dernière levée du Grand Chelem, fin août à New York. La semaine prochaine, elle s'alignera ainsi à Montréal, avant d'enchaîner avec Cincinnati. "La tournée américaine peut être physiquement éreintante, mais je me sens bien. Je n'ai pas de blessure. Je participe pour la troisième fois au tournoi de San Jose et c'est un chouette endroit. J'espère aller le plus loin possible, pour trouver de bonnes sensations et gagner en confiance. Aux Jeux à Tokyo, je n'ai pas obtenu le résultat voulu, mais je suis heureuse d'avoir pu vivre l'expérience. Le tennis féminin est très ouvert à l'heure actuelle, ce qui rend les choses passionnantes. Les semaines à venir seront importantes, mais c'est un chouette défi et je suis très motivée". Elise Mertens affrontera pour une place en finale la Russe Daria Kasatkina (WTA 31), 24 ans, tête de série N.4, lauréate du Phillip Island Trophy et à Saint-Pétersbourg cette année. (Belga)