"Cela fait un bon bout de temps que je ne m'étais plus sentie aussi bien", a-t-elle confié à Belga après sa victoire. "Dès le début, j'étais au taquet. J'ai beaucoup appris de mon match précédent, car il était médiocre, du moins vu le niveau que je suis capable de produire. Aujourd'hui, c'était vraiment un match exhibition", a-t-elle souri. "Tout ce que j'ai entrepris m'a réussi. Le plan tactique était parfait. J'ai pu développer mon jeu comme je l'espérais, la dérégler et j'ai saisi mes occasions. Voilà" Kirsten Flipkens, qui dispute les derniers tournois en simple de sa carrière, rencontrera désormais l'Américaine Shelby Rogers (WTA 42), 29 ans, qui a coupé l'herbe sous le pied de la Kazakhe Elena Rybakina (WTA 21), tête de série N.3 du tableau, 6-2, 6-4. Il s'agira du troisième duel sur le circuit entre les deux joueuses qui ont chacune remporté une victoire. "Ce sera un match très difficile", avance Kirsten Flipkens. "Elle a des frappes très lourdes et va dès lors certainement chercher à me mettre sous pression dès les premiers échanges. J'espère toutefois que je réussirai à imposer mon jeu". (Belga)

"Cela fait un bon bout de temps que je ne m'étais plus sentie aussi bien", a-t-elle confié à Belga après sa victoire. "Dès le début, j'étais au taquet. J'ai beaucoup appris de mon match précédent, car il était médiocre, du moins vu le niveau que je suis capable de produire. Aujourd'hui, c'était vraiment un match exhibition", a-t-elle souri. "Tout ce que j'ai entrepris m'a réussi. Le plan tactique était parfait. J'ai pu développer mon jeu comme je l'espérais, la dérégler et j'ai saisi mes occasions. Voilà" Kirsten Flipkens, qui dispute les derniers tournois en simple de sa carrière, rencontrera désormais l'Américaine Shelby Rogers (WTA 42), 29 ans, qui a coupé l'herbe sous le pied de la Kazakhe Elena Rybakina (WTA 21), tête de série N.3 du tableau, 6-2, 6-4. Il s'agira du troisième duel sur le circuit entre les deux joueuses qui ont chacune remporté une victoire. "Ce sera un match très difficile", avance Kirsten Flipkens. "Elle a des frappes très lourdes et va dès lors certainement chercher à me mettre sous pression dès les premiers échanges. J'espère toutefois que je réussirai à imposer mon jeu". (Belga)