"Je me suis levée avec des maux de tête après avoir passé une très mauvaise nuit", a-t-elle raconté à Belga. "J'ai le sentiment que la fatigue m'a vraiment rattrapée. Je n'avais plus beaucoup d'énergie et je pense d'ailleurs que si je n'avais pas gagné mon simple en deux sets, j'aurais rencontré énormément de difficultés à le terminer. Heureusement, je bénéficierai d'une journée de repos demain et j'espère qu'elle aura un effet bénéfique. Je ne vais même probablement pas du tout jouer au tennis, c'est qui est assez exceptionnel dans mon chef. J'ai bon espoir que cela suffise pour me remettre sur pied, car je me réjouis de poursuivre mon parcours ici. Et je vais tout faire pour être prête", a-t-elle conclu. Vendredi, Elise Mertens retrouvera la Monténégrine Danka Kovinic (WTA 86), 25 ans, qu'elle avait facilement battue, 6-2, 6-0, en janvier au premier tour à l'Open d'Australie lors de leur unique confrontation. (Belga)

"Je me suis levée avec des maux de tête après avoir passé une très mauvaise nuit", a-t-elle raconté à Belga. "J'ai le sentiment que la fatigue m'a vraiment rattrapée. Je n'avais plus beaucoup d'énergie et je pense d'ailleurs que si je n'avais pas gagné mon simple en deux sets, j'aurais rencontré énormément de difficultés à le terminer. Heureusement, je bénéficierai d'une journée de repos demain et j'espère qu'elle aura un effet bénéfique. Je ne vais même probablement pas du tout jouer au tennis, c'est qui est assez exceptionnel dans mon chef. J'ai bon espoir que cela suffise pour me remettre sur pied, car je me réjouis de poursuivre mon parcours ici. Et je vais tout faire pour être prête", a-t-elle conclu. Vendredi, Elise Mertens retrouvera la Monténégrine Danka Kovinic (WTA 86), 25 ans, qu'elle avait facilement battue, 6-2, 6-0, en janvier au premier tour à l'Open d'Australie lors de leur unique confrontation. (Belga)