Lucia Bronzetti, 78e mondiale, a pris la mesure en demi-finale samedi de sa compatriote Jasmine Paolini, 61e au classement WTA en trois sets 0-6, 6-3, 6-3 en 2 heures et deux minutes de jeu. Une nouvelle performance pour l'Italienne de 23 ans qui a dû batailler la veille jusqu'à près de trois heures du matin dans la nuit de vendredi à samedi pour écarter la Française Caroline Garcia en quarts de finale. Lucia Bronzetti rejoint pour la première fois une finale WTA. Ce sera la 9e finale pour Irina-Camelia Begu, 31 ans, 45e au classement WTA, victorieuse de son côté au bout de 3 heures et 12 minutes de l'Espagnole Sara Sorribes Tormo (N.4), 25 ans, 41e mondiale, 3-6, 6-3 et 6-4. Irina-Camelia Begu compte quatre titres à son palmarès, mais son dernier succès, à Bucarest, remonte à 2017. La finale en double opposera dimanche Kimberley Zimmermann, tenante du titre, associée cette fois à la Hongroise Anna Bondar à une paire composée de la Russe Amina Anshba et d'une autre Hongroise Panna Udvardy. Zimmermann tentera de conserver son titre, le seul en double à son palmarès sur le circuit WTA qu'elle avait conquis avec la Néo-Zélandaise Erin Routliffe et avec qui elle avait ensuite été battue à Luxembourg (WTA 250). (Belga)

Lucia Bronzetti, 78e mondiale, a pris la mesure en demi-finale samedi de sa compatriote Jasmine Paolini, 61e au classement WTA en trois sets 0-6, 6-3, 6-3 en 2 heures et deux minutes de jeu. Une nouvelle performance pour l'Italienne de 23 ans qui a dû batailler la veille jusqu'à près de trois heures du matin dans la nuit de vendredi à samedi pour écarter la Française Caroline Garcia en quarts de finale. Lucia Bronzetti rejoint pour la première fois une finale WTA. Ce sera la 9e finale pour Irina-Camelia Begu, 31 ans, 45e au classement WTA, victorieuse de son côté au bout de 3 heures et 12 minutes de l'Espagnole Sara Sorribes Tormo (N.4), 25 ans, 41e mondiale, 3-6, 6-3 et 6-4. Irina-Camelia Begu compte quatre titres à son palmarès, mais son dernier succès, à Bucarest, remonte à 2017. La finale en double opposera dimanche Kimberley Zimmermann, tenante du titre, associée cette fois à la Hongroise Anna Bondar à une paire composée de la Russe Amina Anshba et d'une autre Hongroise Panna Udvardy. Zimmermann tentera de conserver son titre, le seul en double à son palmarès sur le circuit WTA qu'elle avait conquis avec la Néo-Zélandaise Erin Routliffe et avec qui elle avait ensuite été battue à Luxembourg (WTA 250). (Belga)