Barty, 22 ans, a en effet dominé en finale la Tchèque Karolina Pliskova, 7e mondiale et tête de série numéro 5, 7-6 (7/1), 6-3 après une heure et 40 minutes de jeu. Elle avait battu l'Estonienne Anett Kontaveit (WTA 19) 6-3, 6-3 en demi-finale. Pliskova, victorieuse à Brisbane en janvier, et dont le palmarès comprend douze titres, avait pour sa part écarté Simona Halep (WTA 3), 7-5, 6-1, empêchant ainsi la Roumaine de remonter à la première place au classement mondial. Barty a un parcours atypique. Ancienne prodige du tennis féminin, lauréate à 15 ans de titre juniors à Wimbledon, elle a abandonné le tennis en 2015 pour devenir joueuse professionnelle de cricket dans son pays. Elle est revenue sur les courts de tennis durant la saison 2016 et a d'abord collectionné les victoires en double avec sa compatriote Casey Dellacqua, puis avec Vandeweghe, avec qui elle a remporté l'US Open 2018. Elle a explosé en simple en janvier 2019 devant son public avec une finale, perdue contre la Tchèque Petra Kvitova, à Sydney et un quart de finale contre... Petra Kvitova à l'Open d'Australie. Avec le titre de Barty, les 14 premiers tournois de l'année ont été remportés par 14 joueuses différentes, du jamais-vu dans l'histoire du circuit féminin. La finale du double dames opposera par ailleurs l'Australienne Samantha Stosur et la Chinoise Shuai Zhang, lauréate de l'Open d'Australie cette saison, à Elise Mertens et la Bélarusse Aryna Sabalenka. (Belga)