Ce quatrième duel entre les deux joueuses tournait largement à l'avantage d'Osaka, victorieuse de deux des trois affrontements précédents, en début de rencontre. La Japonaise de 23 ans prenait d'emblée le service de Mertens, réalisant même un jeu blanc, et menait 3-0 après seulement 8 minutes. Après avoir perdu à nouveau son service en étant menée 5-1, Mertens, 25 ans, montrait qu'elle ne comptait pas se laisser battre si facilement. Elle faisait le break (5-2) puis sauvait quatre balles de set sur son service pour revenir à 5-3. Dans le jeu suivant, elle écartait trois nouvelles balles de set, mais finissait par céder, Osaka s'adjugeant la manche 6-3. Dans le deuxième set, Mertens héritait d'une balle de break pour mener 0-2, mais Osaka s'en sortait. Dans le jeu suivant, la N.1 belge repoussait cinq balles de break avant de laisser la lauréate de l'Open d'Australie se porter à 2-1. Mais Mertens contrebreakait dans la foulée. Après s'être portée à 2-3, Mertens demandait un temps mort médical pour soigner son épaule droite. A son retour, elle voyait Osaka repasser devant (4-3), après deux jeux blancs. En tout Mertens, visiblement gênée à l'épaule, concédait onze points de suite, laissant filer son adversaire à 5-3. Une faute de Mertens mettait un terme à la partie (6-3). Pour le premier quart de finale de sa carrière à Miami, Osaka affrontera l'Américaine Jessica Pegula (WTA 33) ou la Grecque Maria Sakkari (WTA 25). Osaka pourrait quitter la Floride en tant que numéro 1 mondiale. Pour ça, elle doit s'imposer et Ashleigh Barty, actuelle reine du circuit et tenante du titre (2019), ne doit pas atteindre la finale. Mertens avait été éliminée au premier tour du double avec la Biélorusse Aryna Sabalenka. (Belga)

Ce quatrième duel entre les deux joueuses tournait largement à l'avantage d'Osaka, victorieuse de deux des trois affrontements précédents, en début de rencontre. La Japonaise de 23 ans prenait d'emblée le service de Mertens, réalisant même un jeu blanc, et menait 3-0 après seulement 8 minutes. Après avoir perdu à nouveau son service en étant menée 5-1, Mertens, 25 ans, montrait qu'elle ne comptait pas se laisser battre si facilement. Elle faisait le break (5-2) puis sauvait quatre balles de set sur son service pour revenir à 5-3. Dans le jeu suivant, elle écartait trois nouvelles balles de set, mais finissait par céder, Osaka s'adjugeant la manche 6-3. Dans le deuxième set, Mertens héritait d'une balle de break pour mener 0-2, mais Osaka s'en sortait. Dans le jeu suivant, la N.1 belge repoussait cinq balles de break avant de laisser la lauréate de l'Open d'Australie se porter à 2-1. Mais Mertens contrebreakait dans la foulée. Après s'être portée à 2-3, Mertens demandait un temps mort médical pour soigner son épaule droite. A son retour, elle voyait Osaka repasser devant (4-3), après deux jeux blancs. En tout Mertens, visiblement gênée à l'épaule, concédait onze points de suite, laissant filer son adversaire à 5-3. Une faute de Mertens mettait un terme à la partie (6-3). Pour le premier quart de finale de sa carrière à Miami, Osaka affrontera l'Américaine Jessica Pegula (WTA 33) ou la Grecque Maria Sakkari (WTA 25). Osaka pourrait quitter la Floride en tant que numéro 1 mondiale. Pour ça, elle doit s'imposer et Ashleigh Barty, actuelle reine du circuit et tenante du titre (2019), ne doit pas atteindre la finale. Mertens avait été éliminée au premier tour du double avec la Biélorusse Aryna Sabalenka. (Belga)