"Je pense que nous nous sommes surtout brillamment ressaisies dans ce super tie-break", a-t-elle confié à Belga après sa qualification. "Un mauvais jeu de service de ma part nous a coûtés le deuxième set, car c'était difficile de les breaker, surtout sur le service de Gauff, qui est très puissant. Mais ensuite, nous sommes allées chercher cette victoire. Je suis très heureuse d'être une nouvelle fois en finale ici avec une nouvelle partenaire. Veronika est une très chouette fille, très gentille. Nous sommes chacune ouverte aux suggestions de l'autre et sommes devenues une vraie équipe. Elle a des frappes très puissantes et un excellent service, ce qui me permet de faire plus de choses au filet. Nous nous motivons beaucoup et pour l'instant tout se passe bien." Il s'agira en effet de la deuxième finale en double à Miami pour Elise Mertens, qui a déjà triomphé en 2019 avec la Biélorusse Aryna Sabalenka. La N.1 belge y retrouvera soit le duo formé par la Russe Ekaterina Alexandrova (WTA 170 en double) et la Chinoise Yang Zhaoxuan (WTA 34), soit celui composé de l'Allemande Laura Siegemund (WTA 93) et de la Russe Vera Zvonareva (WTA 40). "Zvonareva et Siegemund sont les plus expérimentées de deux, mais on verra bien", a-t-elle poursuivi. "Nous allons surtout essayer de développer notre jeu et de jouer comme dans ce super tie-break. Et alors, tout sera possible." (Belga)

"Je pense que nous nous sommes surtout brillamment ressaisies dans ce super tie-break", a-t-elle confié à Belga après sa qualification. "Un mauvais jeu de service de ma part nous a coûtés le deuxième set, car c'était difficile de les breaker, surtout sur le service de Gauff, qui est très puissant. Mais ensuite, nous sommes allées chercher cette victoire. Je suis très heureuse d'être une nouvelle fois en finale ici avec une nouvelle partenaire. Veronika est une très chouette fille, très gentille. Nous sommes chacune ouverte aux suggestions de l'autre et sommes devenues une vraie équipe. Elle a des frappes très puissantes et un excellent service, ce qui me permet de faire plus de choses au filet. Nous nous motivons beaucoup et pour l'instant tout se passe bien." Il s'agira en effet de la deuxième finale en double à Miami pour Elise Mertens, qui a déjà triomphé en 2019 avec la Biélorusse Aryna Sabalenka. La N.1 belge y retrouvera soit le duo formé par la Russe Ekaterina Alexandrova (WTA 170 en double) et la Chinoise Yang Zhaoxuan (WTA 34), soit celui composé de l'Allemande Laura Siegemund (WTA 93) et de la Russe Vera Zvonareva (WTA 40). "Zvonareva et Siegemund sont les plus expérimentées de deux, mais on verra bien", a-t-elle poursuivi. "Nous allons surtout essayer de développer notre jeu et de jouer comme dans ce super tie-break. Et alors, tout sera possible." (Belga)