Ons Jabeur, qui disputait à 27 ans la sixième finale de sa carrière, a décroché dans la capitale espagnole son second titre WTA après celui obtenu sur gazon à Birmingham en 2021. Jessica Pegula, 28 ans, se retrouvait pour la quatrième fois en finale. Elle n'en a gagné qu'une pour l'instant, à Washington en 2019. En tournoi WTA 1000, la catégorie équivalente aux Masters 1000 sur le circuit ATP, la plus relevée après les Grand Chelem, ni l'une et l'autre n'avaient encore jamais fait mieux qu'une demi-finale. A Indian Wells en 2021 pour Jabeur, à Miami en avril pour Pegula. Pour ses deux premiers tournois de la saison sur terre battue, la Tunisienne avait atteint la finale à Charleston (Etats-Unis) et les quarts de finale à Stuttgart (Allemagne). Jessica Pegula, elle, n'avait gagné qu'un match sur ocre en 2022 avant le tournoi madrilène, à Charleston (Etats-Unis), sur la terre américaine. (Belga)

Ons Jabeur, qui disputait à 27 ans la sixième finale de sa carrière, a décroché dans la capitale espagnole son second titre WTA après celui obtenu sur gazon à Birmingham en 2021. Jessica Pegula, 28 ans, se retrouvait pour la quatrième fois en finale. Elle n'en a gagné qu'une pour l'instant, à Washington en 2019. En tournoi WTA 1000, la catégorie équivalente aux Masters 1000 sur le circuit ATP, la plus relevée après les Grand Chelem, ni l'une et l'autre n'avaient encore jamais fait mieux qu'une demi-finale. A Indian Wells en 2021 pour Jabeur, à Miami en avril pour Pegula. Pour ses deux premiers tournois de la saison sur terre battue, la Tunisienne avait atteint la finale à Charleston (Etats-Unis) et les quarts de finale à Stuttgart (Allemagne). Jessica Pegula, elle, n'avait gagné qu'un match sur ocre en 2022 avant le tournoi madrilène, à Charleston (Etats-Unis), sur la terre américaine. (Belga)