"Cela fait évidemment plaisir", a-t-elle confié à Belga après sa victoire. "Après le Covid, que j'ai contracté en Australie, cela n'a pas été facile de me remettre en selle. Je suis en tout cas contente d'être à nouveau physiquement à 100% et je pense que le reste va suivre et le niveau va progressivement augmenter. Ce soir, j'ai très bien joué pendant un set et demi, mais ensuite, il y a un peu de doute qui s'est installé. J'ai retiré moins de profit de mon service, commencé à retenir mes frappes et elle a pu être plus agressive. Je suis toutefois restée calme et je me suis bien battue sur la fin pour l'emporter." C'est la première fois de l'année qu'Alison Van Uytvanck réussit à gagner deux matches d'affilée. Et elle espère continuer sur sa lancée à Lyon, où elle rencontrera vendredi la Française Caroline Garcia (WTA 74), qu'elle a battue au même stade en 2020, ou l'Italienne Martina Trevisan (WTA 92). "J'adore jouer en indoor et j'essaie de jouer un maximum de match dans ces conditions, que ce soit en France ou ailleurs", a-t-elle poursuivi. "Garcia est la régionale de l'étape. C'est une joueuse très agressive, qui peut me mettre énormément sous pression. Trevisan, pour sa part, est gauchère et il n'y en a pas beaucoup sur le circuit. Bref, je vais devoir bien me préparer." (Belga)

"Cela fait évidemment plaisir", a-t-elle confié à Belga après sa victoire. "Après le Covid, que j'ai contracté en Australie, cela n'a pas été facile de me remettre en selle. Je suis en tout cas contente d'être à nouveau physiquement à 100% et je pense que le reste va suivre et le niveau va progressivement augmenter. Ce soir, j'ai très bien joué pendant un set et demi, mais ensuite, il y a un peu de doute qui s'est installé. J'ai retiré moins de profit de mon service, commencé à retenir mes frappes et elle a pu être plus agressive. Je suis toutefois restée calme et je me suis bien battue sur la fin pour l'emporter." C'est la première fois de l'année qu'Alison Van Uytvanck réussit à gagner deux matches d'affilée. Et elle espère continuer sur sa lancée à Lyon, où elle rencontrera vendredi la Française Caroline Garcia (WTA 74), qu'elle a battue au même stade en 2020, ou l'Italienne Martina Trevisan (WTA 92). "J'adore jouer en indoor et j'essaie de jouer un maximum de match dans ces conditions, que ce soit en France ou ailleurs", a-t-elle poursuivi. "Garcia est la régionale de l'étape. C'est une joueuse très agressive, qui peut me mettre énormément sous pression. Trevisan, pour sa part, est gauchère et il n'y en a pas beaucoup sur le circuit. Bref, je vais devoir bien me préparer." (Belga)