"Je suis évidemment très heureuse", s'est exclamée la native de Gentofte, issue des qualifications. "Je ne pense pas avoir disputé mon meilleur match de la semaine, je ne bougeais pas bien du tout en début de match, mais je me suis accrochée et j'ai malgré tout gagné beaucoup de points. Et surtout, j'ai bien maîtrisé mes nerfs. Il y a eu quelques décisions bizarres dans ce match (à 6-5 au premier set lors d'un jeu de 18 points, ndlr). J'étais frustrée, mais je ne me suis pas laissé démonter. Et le deuxième set fut bien meilleur. Je ne partirai pas favorite demain, mais je vais monter sur le court et m'éclater." Lauréate de l'Open d'Australie chez les juniores en 2019, Clara Tauson est aujourd'hui encadrée par une équipe belge sur le circuit. Elle s'entraîne en effet depuis un an et demi au sein du club Justine N1, où son coach est le Namurois Olivier Jeunehomme et son mentor Justine Henin en personne. "Justine est présente quasiment tous les jours à l'académie pour assister aux entraînements. C'est une belle personne", a raconté la Danoise, qui avait aussi déjà battu l'Américaine Jennifer Brady, finaliste de l'Open d'Australie, au premier tour à Roland Garros en 2020. "Elle ne se prend pas au sérieux et elle est très gentille. Je me rappelle de ma première visite à l'académie. Elle m'avait parlée comme si on se connaissait depuis longtemps. Elle m'avait vraiment mise à l'aise. J'étais encore un peu jeune quand elle était à son top, mais j'ai vu beaucoup de ses matches sur YouTube, notamment contre Venus et Serena. Et j'apprécie ses conseils. Mes amies sont au Danemark, mais ma vie tennistique est en Belgique." (Belga)

"Je suis évidemment très heureuse", s'est exclamée la native de Gentofte, issue des qualifications. "Je ne pense pas avoir disputé mon meilleur match de la semaine, je ne bougeais pas bien du tout en début de match, mais je me suis accrochée et j'ai malgré tout gagné beaucoup de points. Et surtout, j'ai bien maîtrisé mes nerfs. Il y a eu quelques décisions bizarres dans ce match (à 6-5 au premier set lors d'un jeu de 18 points, ndlr). J'étais frustrée, mais je ne me suis pas laissé démonter. Et le deuxième set fut bien meilleur. Je ne partirai pas favorite demain, mais je vais monter sur le court et m'éclater." Lauréate de l'Open d'Australie chez les juniores en 2019, Clara Tauson est aujourd'hui encadrée par une équipe belge sur le circuit. Elle s'entraîne en effet depuis un an et demi au sein du club Justine N1, où son coach est le Namurois Olivier Jeunehomme et son mentor Justine Henin en personne. "Justine est présente quasiment tous les jours à l'académie pour assister aux entraînements. C'est une belle personne", a raconté la Danoise, qui avait aussi déjà battu l'Américaine Jennifer Brady, finaliste de l'Open d'Australie, au premier tour à Roland Garros en 2020. "Elle ne se prend pas au sérieux et elle est très gentille. Je me rappelle de ma première visite à l'académie. Elle m'avait parlée comme si on se connaissait depuis longtemps. Elle m'avait vraiment mise à l'aise. J'étais encore un peu jeune quand elle était à son top, mais j'ai vu beaucoup de ses matches sur YouTube, notamment contre Venus et Serena. Et j'apprécie ses conseils. Mes amies sont au Danemark, mais ma vie tennistique est en Belgique." (Belga)