"Je ne sais pas trop quoi dire, car j'ai l'impression d'avoir disputé un marathon ces dernières 24 heures", a-t-elle confié à Belga. "Je n'ai pas trop réfléchi, simplement tâcher de donner le maximum. Je joue bien pour l'instant. J'ai l'esprit clair. Je sais ce que je dois faire lorsque je monte sur le court. J'ai été très solide alors qu'elle se plaignait régulièrement. Elle a d'ailleurs cherché à me déstabiliser en parlant en russe en des termes peu sympathiques. Mais cela signifiait surtout que je menais bien ma barque et cela m'a poussée à continuer." Et voilà donc Maryna Zanevska dans le dernier carré à Lausanne. Ce samedi, elle rencontrera la Slovène Tamara Zidansek (WTA 50), 23 ans, tête de série N.1 du tableau, qui avait surpris tout son monde en atteignant les demi-finales à Roland-Garros le mois dernier. Bref, un sacré défi. "C'est extraordinaire !", a-t-elle poursuivi. "Et cela fait vraiment plaisir. Même si je n'ai pas vraiment pu profiter de ces victoires, car avec le retard dans la programmation, je devais directement enchaîner. Je sers très bien depuis le début du tournoi. Et j'ai confiance en mes frappes. Il n'y a pas un coup pour lequel j'hésite. Cette demi-finale contre Zidansek, je la prends comme une autre opportunité de pouvoir affronter une joueuse d'un excellent niveau. Cela me manque. Je suis dès lors très contente. Là, je vais surtout tâcher de bien récupérer afin de donner le maximum et de trouver un moyen de gagner." (Belga)

"Je ne sais pas trop quoi dire, car j'ai l'impression d'avoir disputé un marathon ces dernières 24 heures", a-t-elle confié à Belga. "Je n'ai pas trop réfléchi, simplement tâcher de donner le maximum. Je joue bien pour l'instant. J'ai l'esprit clair. Je sais ce que je dois faire lorsque je monte sur le court. J'ai été très solide alors qu'elle se plaignait régulièrement. Elle a d'ailleurs cherché à me déstabiliser en parlant en russe en des termes peu sympathiques. Mais cela signifiait surtout que je menais bien ma barque et cela m'a poussée à continuer." Et voilà donc Maryna Zanevska dans le dernier carré à Lausanne. Ce samedi, elle rencontrera la Slovène Tamara Zidansek (WTA 50), 23 ans, tête de série N.1 du tableau, qui avait surpris tout son monde en atteignant les demi-finales à Roland-Garros le mois dernier. Bref, un sacré défi. "C'est extraordinaire !", a-t-elle poursuivi. "Et cela fait vraiment plaisir. Même si je n'ai pas vraiment pu profiter de ces victoires, car avec le retard dans la programmation, je devais directement enchaîner. Je sers très bien depuis le début du tournoi. Et j'ai confiance en mes frappes. Il n'y a pas un coup pour lequel j'hésite. Cette demi-finale contre Zidansek, je la prends comme une autre opportunité de pouvoir affronter une joueuse d'un excellent niveau. Cela me manque. Je suis dès lors très contente. Là, je vais surtout tâcher de bien récupérer afin de donner le maximum et de trouver un moyen de gagner." (Belga)