"Ce n'était pas mon meilleur match", a-t-elle dit. "Je n'ai pas réussi à afficher le niveau de jeu que j'aurais souhaité. Je ne sentais pas parfaitement la balle et j'avais encore le double de la veille au soir dans les jambes. Elle, de son côté, a très bien joué. Les conditions changent en outre tous les jours ici. De samedi à lundi, j'ai dû jouer avec des vêtements longs, car il pleuvait et il faisait froid. Les jours suivants, il a fait très chaud. Et puis, le vent s'en est mêlé. Menée 1-4 dans le deuxième set, je me suis toutefois plus affirmée et ce tennis plus agressif a porté ses fruits." Il s'agit de la troisième accession de l'année d'Elise Mertens dans le dernier carré d'un tournoi du circuit. Ce samedi, la n°1 belge, déjà victorieuse du Gippsland Trophy, à Melbourne, défiera la Russe Veronika Kudermetova (WTA 29), 24 ans, tête de série n°3, avec qui elle disputera les demi-finales du double plus tard dans la journée. La native de Kazan semble être dans la forme de sa vie après avoir remporté le tout premier titre de sa carrière sur la terre battue verte de Charleston, il y a deux semaines, après une finale à Abu Dhabi début janvier. "C'est une joueuse qui frappe fort dans la balle", a analysé Mertens. "Elle sert également très bien et cherche par sa puissance à briser la défense adverse. Ce ne sera pas un match facile. Il faudra être solide, mais je pense qu'avec tout ce que j'ai déjà traversé cette semaine, je suis bien préparée." (Belga)

"Ce n'était pas mon meilleur match", a-t-elle dit. "Je n'ai pas réussi à afficher le niveau de jeu que j'aurais souhaité. Je ne sentais pas parfaitement la balle et j'avais encore le double de la veille au soir dans les jambes. Elle, de son côté, a très bien joué. Les conditions changent en outre tous les jours ici. De samedi à lundi, j'ai dû jouer avec des vêtements longs, car il pleuvait et il faisait froid. Les jours suivants, il a fait très chaud. Et puis, le vent s'en est mêlé. Menée 1-4 dans le deuxième set, je me suis toutefois plus affirmée et ce tennis plus agressif a porté ses fruits." Il s'agit de la troisième accession de l'année d'Elise Mertens dans le dernier carré d'un tournoi du circuit. Ce samedi, la n°1 belge, déjà victorieuse du Gippsland Trophy, à Melbourne, défiera la Russe Veronika Kudermetova (WTA 29), 24 ans, tête de série n°3, avec qui elle disputera les demi-finales du double plus tard dans la journée. La native de Kazan semble être dans la forme de sa vie après avoir remporté le tout premier titre de sa carrière sur la terre battue verte de Charleston, il y a deux semaines, après une finale à Abu Dhabi début janvier. "C'est une joueuse qui frappe fort dans la balle", a analysé Mertens. "Elle sert également très bien et cherche par sa puissance à briser la défense adverse. Ce ne sera pas un match facile. Il faudra être solide, mais je pense qu'avec tout ce que j'ai déjà traversé cette semaine, je suis bien préparée." (Belga)