"C'est amusant, car après avoir quitté Miami, je ne me réjouissais pas du tout à l'idée de jouer sur terre battue", a-t-elle expliqué. "L'année dernière, je n'avais d'ailleurs disputé que deux tournois sur cette surface, Palerme et Roland-Garros. Et mes séjours sur place avaient été de très courte durée. Néanmoins, je suis parvenue à conserver ma bonne forme de ces derniers mois, tout en apportant un peu plus de variété à mon jeu. La confiance aussi, je pense, a joué un rôle important. J'ai gagné pas mal de matches ces derniers temps et cette semaine, j'ai vraiment été très solide. J'ai le sentiment que je peux être une adversaire coriace pour n'importe qui. Cela me donne beaucoup d'espoir pour la suite." Sorana Cirstea n'a remporté qu'un seul titre dans sa carrière sur le circuit WTA, à Tashkent en? 2008. Pour ainsi dire dans une autre vie, donc. Et si elle ne s'attendait pas à figurer en finale à Istanbul, la Roumaine va évidemment tenter d'en retirer le maximum contre Elise Mertens. "Mertens est une adversaire redoutable. C'est une joueuse confirmée du Top 20", a-t-elle dit. "J'ai beaucoup de respect pour elle, car je l'ai vue progresser au fil du temps. Elle travaille dur pour réussir et elle mérite d'être là. Mais je crois en mes chances. Je joue bien pour l'instant. J'ai un bon service et un bon retour, mais tout dépend de la manière dont on utilise ces armes. Je sais qu'elle ramène énormément de balles, qu'elle se déplace très bien et construit bien ses points. Je vais essayer de jouer intelligemment et d'attaquer la bonne balle. Je devrai être prête pour une grande bagarre. Ce sera un match difficile, mais intéressant." (Belga)

"C'est amusant, car après avoir quitté Miami, je ne me réjouissais pas du tout à l'idée de jouer sur terre battue", a-t-elle expliqué. "L'année dernière, je n'avais d'ailleurs disputé que deux tournois sur cette surface, Palerme et Roland-Garros. Et mes séjours sur place avaient été de très courte durée. Néanmoins, je suis parvenue à conserver ma bonne forme de ces derniers mois, tout en apportant un peu plus de variété à mon jeu. La confiance aussi, je pense, a joué un rôle important. J'ai gagné pas mal de matches ces derniers temps et cette semaine, j'ai vraiment été très solide. J'ai le sentiment que je peux être une adversaire coriace pour n'importe qui. Cela me donne beaucoup d'espoir pour la suite." Sorana Cirstea n'a remporté qu'un seul titre dans sa carrière sur le circuit WTA, à Tashkent en? 2008. Pour ainsi dire dans une autre vie, donc. Et si elle ne s'attendait pas à figurer en finale à Istanbul, la Roumaine va évidemment tenter d'en retirer le maximum contre Elise Mertens. "Mertens est une adversaire redoutable. C'est une joueuse confirmée du Top 20", a-t-elle dit. "J'ai beaucoup de respect pour elle, car je l'ai vue progresser au fil du temps. Elle travaille dur pour réussir et elle mérite d'être là. Mais je crois en mes chances. Je joue bien pour l'instant. J'ai un bon service et un bon retour, mais tout dépend de la manière dont on utilise ces armes. Je sais qu'elle ramène énormément de balles, qu'elle se déplace très bien et construit bien ses points. Je vais essayer de jouer intelligemment et d'attaquer la bonne balle. Je devrai être prête pour une grande bagarre. Ce sera un match difficile, mais intéressant." (Belga)