"C'est dommage d'avoir perdu en trois sets, mais je me suis battue jusqu'au bout", a-t-elle confié à Belga après sa défaite. "C'est une joueuse qui ramène beaucoup de balles, tout en étant capable de diriger le jeu avec son coup droit. Simplement, mon service n'a pas fonctionné de manière extraordinaire aujourd'hui (NdlR : 47% de premières balles et 13 doubles fautes). Les courts sont également très lents cette année et il est donc compliqué de déborder quelqu'un et d'obtenir des points gratuits sur sa mise en jeu. J'ai essayé d'être agressive, mais j'ai commis trop de fautes, peut-être aussi parce que j'avais en face de moi une adversaire qui ne ratait pas grand-chose et que je devais prendre plus de risques. J'aurais sans doute également mieux pu attaquer sa deuxième balle, mettre plus de pression, ce qu'elle a bien fait à certains moments. Je me suis néanmoins accrochée, mais cela n'a pas suffi. C'est comme ça et je tâcherai d'en tirer les leçons pour la suite". Le tournoi d'Indian Wells n'a encore jamais réussi à Elise Mertens, qui n'avait gagné qu'un match jusqu'ici en trois précédentes participations. Déjà tombeuse de la Tunisienne Ons Jabeur (WTA 10) au tour précédent, Daria Saville défiera, pour sa part, en huitième de finale la Grecque Maria Sakkari (WTA 6), victorisue 6-3, 6-0 contre la Tchèque Petra Kvitova (WTA 31). (Belga)

"C'est dommage d'avoir perdu en trois sets, mais je me suis battue jusqu'au bout", a-t-elle confié à Belga après sa défaite. "C'est une joueuse qui ramène beaucoup de balles, tout en étant capable de diriger le jeu avec son coup droit. Simplement, mon service n'a pas fonctionné de manière extraordinaire aujourd'hui (NdlR : 47% de premières balles et 13 doubles fautes). Les courts sont également très lents cette année et il est donc compliqué de déborder quelqu'un et d'obtenir des points gratuits sur sa mise en jeu. J'ai essayé d'être agressive, mais j'ai commis trop de fautes, peut-être aussi parce que j'avais en face de moi une adversaire qui ne ratait pas grand-chose et que je devais prendre plus de risques. J'aurais sans doute également mieux pu attaquer sa deuxième balle, mettre plus de pression, ce qu'elle a bien fait à certains moments. Je me suis néanmoins accrochée, mais cela n'a pas suffi. C'est comme ça et je tâcherai d'en tirer les leçons pour la suite". Le tournoi d'Indian Wells n'a encore jamais réussi à Elise Mertens, qui n'avait gagné qu'un match jusqu'ici en trois précédentes participations. Déjà tombeuse de la Tunisienne Ons Jabeur (WTA 10) au tour précédent, Daria Saville défiera, pour sa part, en huitième de finale la Grecque Maria Sakkari (WTA 6), victorisue 6-3, 6-0 contre la Tchèque Petra Kvitova (WTA 31). (Belga)