Pour la joueuse de 22 ans née à Louvain, l'année 2018 commence ainsi sur des chapeaux de roue, après la belle aventure de la Hopman Cup. Le tournoi d'Hobart, un rendez-vous WTA International sur dur, est le seul évènement WTA, en simple, à figurer au palmarès de la jeune Belge. L'an dernier, elle y avait battu la Roumaine Monica Niculescu en finale, pour donner une autre dimension à sa carrière. Cette année, elle sera opposée pour le trophée à l'Ukrainienne Lesia Tsurenko (WTA 43), qui l'avait battue l'an dernier sur gazon, ou une autre Roumaine, Mihaela Buzarnescu (WTA 57), qu'elle a déjà battue deux fois, mais sur terre battue. Les deux joueuses s'affrontent dans la soirée sur les courts d'Hobart. Avant de connaître son adversaire, Elise Mertens elle-même devra déjà remonter sur le court dans l'après-midi (matin en Belgique), pour sa demi-finale dans le tableau de double, où elle est associée à la Néerlandaise Demi Schuurs. (Belga)

Pour la joueuse de 22 ans née à Louvain, l'année 2018 commence ainsi sur des chapeaux de roue, après la belle aventure de la Hopman Cup. Le tournoi d'Hobart, un rendez-vous WTA International sur dur, est le seul évènement WTA, en simple, à figurer au palmarès de la jeune Belge. L'an dernier, elle y avait battu la Roumaine Monica Niculescu en finale, pour donner une autre dimension à sa carrière. Cette année, elle sera opposée pour le trophée à l'Ukrainienne Lesia Tsurenko (WTA 43), qui l'avait battue l'an dernier sur gazon, ou une autre Roumaine, Mihaela Buzarnescu (WTA 57), qu'elle a déjà battue deux fois, mais sur terre battue. Les deux joueuses s'affrontent dans la soirée sur les courts d'Hobart. Avant de connaître son adversaire, Elise Mertens elle-même devra déjà remonter sur le court dans l'après-midi (matin en Belgique), pour sa demi-finale dans le tableau de double, où elle est associée à la Néerlandaise Demi Schuurs. (Belga)