Samedi, la Floridienne, également finaliste de Roland-Garros en 2018, a profité de l'abandon de la Russe Anna Kalinskaya (WTA 100), touchée au dos, à l'entame du 3e set pour valider son ticket pour la finale. Stephens avait concédé la première manche 3-6 avant de prendre la deuxième 7-5. Stephens, 7 titres au compteur, dont le dernier remonte en mars 2018 à Miami, défiera en finale Bouzkova, qui s'est débarrassée de la Chinoise Qiang Wang (WTA 144) sur un double 6-3. La droitière de Prague, 23 ans, a perdu ses deux premières finales sur le circuit principal, à Monterrey (2020) et Melbourne (2021). Elle avait aussi atteint la finale à Guadalajara en 2019 quand le tournoi était encore classé WTA 125, soit le 2e niveau WTA. (Belga)

Samedi, la Floridienne, également finaliste de Roland-Garros en 2018, a profité de l'abandon de la Russe Anna Kalinskaya (WTA 100), touchée au dos, à l'entame du 3e set pour valider son ticket pour la finale. Stephens avait concédé la première manche 3-6 avant de prendre la deuxième 7-5. Stephens, 7 titres au compteur, dont le dernier remonte en mars 2018 à Miami, défiera en finale Bouzkova, qui s'est débarrassée de la Chinoise Qiang Wang (WTA 144) sur un double 6-3. La droitière de Prague, 23 ans, a perdu ses deux premières finales sur le circuit principal, à Monterrey (2020) et Melbourne (2021). Elle avait aussi atteint la finale à Guadalajara en 2019 quand le tournoi était encore classé WTA 125, soit le 2e niveau WTA. (Belga)