Muguruza, 28 ans, est la première joueuse espagnole à atteindre la finale du traditionnel tournoi de fin de saison depuis Arantxa Sanchez en 1993. En 2015, l'ancienne N.1 mondiale avait disputé les demi-finales, s'inclinant devant la Polonaise Radwanska. Qualifiée pour les Masters trois années de suite entre 2015 et 2017, la protégée de Conchita Martinez a retrouvé les sommets en 2021 avec des titres à Dubaï et Chicago ainsi que des finales à Melbourne et Doha. En finale, Muguruza, lauréate de Roland-Garros 2016 et Wimbledon 2017, défiera l'Estonienne Anett Kontaveit (WTA 8) ou la Grecque Maria Sakkari (WTA 6), qui s'affronteront dans la suite du programme. En double, Elise Mertens et sa coéquipière taïwanaise Su-wei Hsieh joueront dans la nuit de mardi à mercredi, heures belges. Elles devront se défaire des Japonaises Shuko Aoyama et Ena Shibahara, têtes de séries numéro 2, pour se hisser en finale. (Belga)

Muguruza, 28 ans, est la première joueuse espagnole à atteindre la finale du traditionnel tournoi de fin de saison depuis Arantxa Sanchez en 1993. En 2015, l'ancienne N.1 mondiale avait disputé les demi-finales, s'inclinant devant la Polonaise Radwanska. Qualifiée pour les Masters trois années de suite entre 2015 et 2017, la protégée de Conchita Martinez a retrouvé les sommets en 2021 avec des titres à Dubaï et Chicago ainsi que des finales à Melbourne et Doha. En finale, Muguruza, lauréate de Roland-Garros 2016 et Wimbledon 2017, défiera l'Estonienne Anett Kontaveit (WTA 8) ou la Grecque Maria Sakkari (WTA 6), qui s'affronteront dans la suite du programme. En double, Elise Mertens et sa coéquipière taïwanaise Su-wei Hsieh joueront dans la nuit de mardi à mercredi, heures belges. Elles devront se défaire des Japonaises Shuko Aoyama et Ena Shibahara, têtes de séries numéro 2, pour se hisser en finale. (Belga)