"Je suis ravie d'être en demi-finale ici, car j'adore ce tournoi", a-t-elle confié. "J'ai rencontré des difficultés à trouver mon rythme, car elle faisait feu de tout bois. Elle était plus agressive que lors de notre duel de la semaine dernière à Doha. Elle jouait vite et cherchait à faire le point en deux ou trois coups maximum. La surface est très rapide ici et souvent, c'est celle qui attaque la première qui prend l'ascendant dans le point. Je devais donc être plus dominante et lui répondre coup pour coup, car j'étais sur la défensive et je subissais trop. À partir de là, les échanges se sont équilibrés. J'ai mieux retourné, je suis devenu plus solide et j'ai progressivement pu prendre l'ascendant." Il s'agira de la deuxième confrontation sur le circuit entre Garbine Muguruza et Elise Mertens. L'Espagnole a remporté l'unique précédent duel - 2-6, 6-0, 6-3 - mais il remonte déjà à 2016, à l'US Open, quelques mois après son premier titre du Grand Chelem, à Roland Garros. Elle sait donc qu'il ne peut plus vraiment servir de point de repère. "Je me rappelle de ce match", a-t-elle raconté. "À l'époque, je ne savais pas grand-chose à son sujet. Désormais, je la connais mieux. Elle a bien progressé. Elle est devenue une excellente joueuse, qui a déjà remporté plusieurs tournois. Elle est très talentueuse, capable de faire pas mal de choses différentes sur le court. Je l'ai vue ici cette semaine et elle joue très bien. Je sais qu'elle sera une adversaire dangereuse. Il va falloir que je joue mon meilleur tennis, que je sois agressive et que je parvienne à m'adapter au besoin." (Belga)

"Je suis ravie d'être en demi-finale ici, car j'adore ce tournoi", a-t-elle confié. "J'ai rencontré des difficultés à trouver mon rythme, car elle faisait feu de tout bois. Elle était plus agressive que lors de notre duel de la semaine dernière à Doha. Elle jouait vite et cherchait à faire le point en deux ou trois coups maximum. La surface est très rapide ici et souvent, c'est celle qui attaque la première qui prend l'ascendant dans le point. Je devais donc être plus dominante et lui répondre coup pour coup, car j'étais sur la défensive et je subissais trop. À partir de là, les échanges se sont équilibrés. J'ai mieux retourné, je suis devenu plus solide et j'ai progressivement pu prendre l'ascendant." Il s'agira de la deuxième confrontation sur le circuit entre Garbine Muguruza et Elise Mertens. L'Espagnole a remporté l'unique précédent duel - 2-6, 6-0, 6-3 - mais il remonte déjà à 2016, à l'US Open, quelques mois après son premier titre du Grand Chelem, à Roland Garros. Elle sait donc qu'il ne peut plus vraiment servir de point de repère. "Je me rappelle de ce match", a-t-elle raconté. "À l'époque, je ne savais pas grand-chose à son sujet. Désormais, je la connais mieux. Elle a bien progressé. Elle est devenue une excellente joueuse, qui a déjà remporté plusieurs tournois. Elle est très talentueuse, capable de faire pas mal de choses différentes sur le court. Je l'ai vue ici cette semaine et elle joue très bien. Je sais qu'elle sera une adversaire dangereuse. Il va falloir que je joue mon meilleur tennis, que je sois agressive et que je parvienne à m'adapter au besoin." (Belga)