"Je ne pense pas avoir mal joué sur ces balles de match", a-t-elle confié. "Ce furent des points difficiles, qui n'ont pas tourné en ma faveur. C'est une joueuse très talentueuse. Elle était remarquable en défense et elle a produit un brin de magie. Toutefois, cela ne m'a pas trop frustrée. Je jouais bien et je me disais que si je continuais, j'aurais une autre opportunité. Il fallait que je reste très concentrée, car elle s'accrochait et avait déjà sauvé des balles de match la veille. Et c'est vrai que dans le tie-break, je me suis dit qu'il fallait vraiment conclure, car je sentais que si elle gagnait ce deuxième set, elle serait déchaînée dans le troisième." Il s'agira déjà de la troisième finale depuis le début de l'année pour Garbine Muguruza. Et la native de Caracas espère que ce sera la bonne après ses défaites contre Ashleigh Barty (WTA 1) au Yarra Valley Classic à Melbourne et contre Petra Kvitova (WTA 10) à Doha, le week-end dernier. Elle partira en tout cas largement favorite contre la Tchèque Barbora Krejcikova (WTA 63), 25 ans, l'invité surprise. "Soulever le trophée est le souhait de toute joueuse", a-t-elle poursuivi. "On travaille dur pour arriver à ce stade. Je suis très excitée de me retrouver là. Cela n'a pas été une semaine facile, j'ai eu des matches très disputés. Être une nouvelle fois en finale est le signe que je joue bien au tennis. Les finales précédentes ne m'ont peut-être pas souri, mais à un moment où l'autre, la roue finira par tourner. Et je suis ravie d'avoir une nouvelle opportunité." (Belga)

"Je ne pense pas avoir mal joué sur ces balles de match", a-t-elle confié. "Ce furent des points difficiles, qui n'ont pas tourné en ma faveur. C'est une joueuse très talentueuse. Elle était remarquable en défense et elle a produit un brin de magie. Toutefois, cela ne m'a pas trop frustrée. Je jouais bien et je me disais que si je continuais, j'aurais une autre opportunité. Il fallait que je reste très concentrée, car elle s'accrochait et avait déjà sauvé des balles de match la veille. Et c'est vrai que dans le tie-break, je me suis dit qu'il fallait vraiment conclure, car je sentais que si elle gagnait ce deuxième set, elle serait déchaînée dans le troisième." Il s'agira déjà de la troisième finale depuis le début de l'année pour Garbine Muguruza. Et la native de Caracas espère que ce sera la bonne après ses défaites contre Ashleigh Barty (WTA 1) au Yarra Valley Classic à Melbourne et contre Petra Kvitova (WTA 10) à Doha, le week-end dernier. Elle partira en tout cas largement favorite contre la Tchèque Barbora Krejcikova (WTA 63), 25 ans, l'invité surprise. "Soulever le trophée est le souhait de toute joueuse", a-t-elle poursuivi. "On travaille dur pour arriver à ce stade. Je suis très excitée de me retrouver là. Cela n'a pas été une semaine facile, j'ai eu des matches très disputés. Être une nouvelle fois en finale est le signe que je joue bien au tennis. Les finales précédentes ne m'ont peut-être pas souri, mais à un moment où l'autre, la roue finira par tourner. Et je suis ravie d'avoir une nouvelle opportunité." (Belga)