"Une demi-finale dans un tournoi WTA 1000 est toujours un bon résultat, même si je ne suis jamais contente", a-t-elle souri après sa défaite 6-4, 7-6 (7/5) contre l'Espagnole "Le Masters est un objectif pour pas mal de joueuses. J'ai déjà pu participer à deux reprises au Masters B à Zhuhai et j'ai également pu disputer le Masters en double, donc c'est clair que ce serait chouette, mais je ne veux pas y penser. La saison est encore longue et il reste trois Grands Chelems. J'essaie surtout de progresser et de devenir aussi une joueuse plus dominante. Il est important d'avoir un plan A, mais aussi un plan B. Frapper fort, c'est bien, mais varier comme Barty est aussi un but recherché afin de devenir plus complète." Elise Mertens a d'ailleurs prévu de participer la semaine prochaine au tournoi de Saint-Pétersbourg. Le choix peut paraître étrange vu qu'elle traîne une gêne au muscle pectoral droit et qu'elle se produira en indoor avant de rejouer en plein air dans la foulée à Miami. Mais la n°1 belge assume. "On ne le dirait peut-être pas, mais je n'ai disputé que trois tournois depuis le début de l'année", a-t-elle poursuivi. "Et je m'étais inscrite avant de savoir si j'irais loin ici à Dubai ou pas, en fonction notamment de mon épaule. Pour le même prix, j'aurais pu perdre au premier tour, car j'ai eu un match difficile, et dans ce cas, j'aurais été très heureuse d'avoir ce tournoi au programme. Je le suis toujours d'ailleurs, et en tant qu'une des quatre premières têtes de série du tableau, je serai également exemptée du premier tour. On verra ce que cela donnera." (Belga)

"Une demi-finale dans un tournoi WTA 1000 est toujours un bon résultat, même si je ne suis jamais contente", a-t-elle souri après sa défaite 6-4, 7-6 (7/5) contre l'Espagnole "Le Masters est un objectif pour pas mal de joueuses. J'ai déjà pu participer à deux reprises au Masters B à Zhuhai et j'ai également pu disputer le Masters en double, donc c'est clair que ce serait chouette, mais je ne veux pas y penser. La saison est encore longue et il reste trois Grands Chelems. J'essaie surtout de progresser et de devenir aussi une joueuse plus dominante. Il est important d'avoir un plan A, mais aussi un plan B. Frapper fort, c'est bien, mais varier comme Barty est aussi un but recherché afin de devenir plus complète." Elise Mertens a d'ailleurs prévu de participer la semaine prochaine au tournoi de Saint-Pétersbourg. Le choix peut paraître étrange vu qu'elle traîne une gêne au muscle pectoral droit et qu'elle se produira en indoor avant de rejouer en plein air dans la foulée à Miami. Mais la n°1 belge assume. "On ne le dirait peut-être pas, mais je n'ai disputé que trois tournois depuis le début de l'année", a-t-elle poursuivi. "Et je m'étais inscrite avant de savoir si j'irais loin ici à Dubai ou pas, en fonction notamment de mon épaule. Pour le même prix, j'aurais pu perdre au premier tour, car j'ai eu un match difficile, et dans ce cas, j'aurais été très heureuse d'avoir ce tournoi au programme. Je le suis toujours d'ailleurs, et en tant qu'une des quatre premières têtes de série du tableau, je serai également exemptée du premier tour. On verra ce que cela donnera." (Belga)