Samedi en demi-finale, Halep voudra barrer la route à l'Allemande Angelique Kerber (N.2), qui peut ravir la place de numéro 1 mondiale à l'Américaine Serena Williams en cas de victoire en finale. L'autre demi-finale opposera l'Espagnole Garbine Muguruza (N.4), 3e mondiale, à la Tchèque Karolina Pliskova, 17e au classement WTA. Angelique Kerber, médaillée d'argent aux jeux Olympiques de Rio, tombeuse vendredi de Carla Suarez Navarro (WTA 12) 4-6, 6-3, 6-0 en quarts de finale et n'est plus qu'à deux victoires de ravir la place de N.1 mondiale à Serena Williams. L'Américaine, leader indiscutable du classement WTA depuis février 2013, vit une période compliquée: sortie dès le 3e tour du simple dames à Rio, elle a dû déclarer forfait pour Cincinnati en raison d'une blessure à l'épaule, ouvrant du même coup la voie à sa dauphine. Une victoire finale sur le dur de l'Ohio et Kerber s'installerait donc tout en haut du classement des joueuses, une première pour une joueuse allemande depuis la légende Steffi Graff en 1997. (Belga)

Samedi en demi-finale, Halep voudra barrer la route à l'Allemande Angelique Kerber (N.2), qui peut ravir la place de numéro 1 mondiale à l'Américaine Serena Williams en cas de victoire en finale. L'autre demi-finale opposera l'Espagnole Garbine Muguruza (N.4), 3e mondiale, à la Tchèque Karolina Pliskova, 17e au classement WTA. Angelique Kerber, médaillée d'argent aux jeux Olympiques de Rio, tombeuse vendredi de Carla Suarez Navarro (WTA 12) 4-6, 6-3, 6-0 en quarts de finale et n'est plus qu'à deux victoires de ravir la place de N.1 mondiale à Serena Williams. L'Américaine, leader indiscutable du classement WTA depuis février 2013, vit une période compliquée: sortie dès le 3e tour du simple dames à Rio, elle a dû déclarer forfait pour Cincinnati en raison d'une blessure à l'épaule, ouvrant du même coup la voie à sa dauphine. Une victoire finale sur le dur de l'Ohio et Kerber s'installerait donc tout en haut du classement des joueuses, une première pour une joueuse allemande depuis la légende Steffi Graff en 1997. (Belga)