Cette décision inédite, prise de concert avec les circuits féminin (WTA) et masculin (ATP), fait suite au retrait du tournoi décidé plus tôt par la Japonaise Naomi Osaka, qui était encore en lice, qualifiée pour les demi-finales. Elle devait affronter la Belge Elise Mertens. (Belga)

Cette décision inédite, prise de concert avec les circuits féminin (WTA) et masculin (ATP), fait suite au retrait du tournoi décidé plus tôt par la Japonaise Naomi Osaka, qui était encore en lice, qualifiée pour les demi-finales. Elle devait affronter la Belge Elise Mertens. (Belga)