Après une année 2018 de galères, Kuznetsova affrontera en finale dimanche Madison Keys (N.16), 24 ans, 18e joueuse du monde, victorieuse dans la seconde demi-finale de la journée de Sofia Kenin (WTA 22), 20 ans, en deux sets 7-5 et 6-4 en 1 heure et 22 minutes de jeu. Madison Keys tentera de décrocher un 5e titre après celui de Charleston cette année, Stanford en 2017, Birmingham en 2016 et Eastbourne en 2014. Il s'agira pour la finaliste de l'US Open 2017 de sa 9e finale sur le circuit WTA, la première à Cincinnati. Bénéficiaire d'une invitation pour ce tournoi, Svetlana Kuznetsova, à présent 153e au classement WTA, avait battu dans sa demi-finale - 6-2, 6-4 en 68 minutes - Ashleigh Barty, deuxième joueuse du monde, privant du même coup l'Australienne d'un retour à la place de numéro 1 mondiale, une semaine après avoir perdu sa couronne. La Japonaise Naomi Osaka, actuelle reine du circuit féminin, avait en effet été contrainte à l'abandon face à Sofia Kenin (WTA 22) alors que l'Américaine menait leur quart de finale 6-4, 1-6, 2-0. Une victoire de Barty lui assurait de redevenir N.1 mondiale. Svetlana Kuznetsova avait été numéro 2 mondiale en septembre 2010 et compte Roland-Garros (2009) et l'US Open (2004) à son palmarès. La droitière, native de Saint-Pétersbourg, a remporté 18 tournois sur le circuit WTA en comptant ses deux victoires en Grand Chelem. Elle va disputer dimanche sa 42e finale, mais n'a plus remporté de tournoi de cette importance depuis son triomphe à Pékin en 2009. Ce sera aussi sa première finale depuis le tournoi de Washington l'an dernier, son seul succès de 2018. (Belga)