Entraînée par son mari Charles Maria, Tatjana Maria a donc ajouté une ligne à son palmarès après un premier titre acquis sur le gazon de Majorque en 2018. Issue des qualifications dans la capitale colombienne, elle a aligné sept succès en sept jours. De son côté, Pigossi, 27 ans et 212e mondiale, disputait sa première finale sur le circuit principal. Médaillée de bronze en double aux derniers Jeux Olympiques de Tokyo, la droitière de Sao Paulo a remporté sept tournois ITF, dont trois en 2021. (Belga)

Entraînée par son mari Charles Maria, Tatjana Maria a donc ajouté une ligne à son palmarès après un premier titre acquis sur le gazon de Majorque en 2018. Issue des qualifications dans la capitale colombienne, elle a aligné sept succès en sept jours. De son côté, Pigossi, 27 ans et 212e mondiale, disputait sa première finale sur le circuit principal. Médaillée de bronze en double aux derniers Jeux Olympiques de Tokyo, la droitière de Sao Paulo a remporté sept tournois ITF, dont trois en 2021. (Belga)