La demi-finale opposant Caroline Wozniacki, 17e mondiale, à l'Américaine Sloane Stephens, 30e mondiale, a été arrêtée alors que la Danoise menait 5 jeux à 2 et s'apprêtait à servir pour le gain de la première manche. Cette demi-finale reprendra samedi matin, et la finale sera disputée le même jour quelques heures plus tard, ont précisé les organisateurs. Auparavant, Görges (27 ans) avait eu le temps de se qualifier pour la sixième finale WTA de sa carrière, la première depuis trois ans, en dominant l'Autrichienne Tamira Paszek, 172e mondiale et sortie des qualifications, 6-4, 6-2. "Je dois avouer que cela fait plaisir d'être à nouveau en finale après si longtemps", a déclaré Görges, dont le dernier titre remonte à 2011 à Stuttgart. L'Allemande est à égalité dans ses confrontations directes avec l'une ou l'autre adversaire qui lui sera réservée en finale: 1-1 contre Stephens, 4-4 contre Wozniacki. (Belga)

La demi-finale opposant Caroline Wozniacki, 17e mondiale, à l'Américaine Sloane Stephens, 30e mondiale, a été arrêtée alors que la Danoise menait 5 jeux à 2 et s'apprêtait à servir pour le gain de la première manche. Cette demi-finale reprendra samedi matin, et la finale sera disputée le même jour quelques heures plus tard, ont précisé les organisateurs. Auparavant, Görges (27 ans) avait eu le temps de se qualifier pour la sixième finale WTA de sa carrière, la première depuis trois ans, en dominant l'Autrichienne Tamira Paszek, 172e mondiale et sortie des qualifications, 6-4, 6-2. "Je dois avouer que cela fait plaisir d'être à nouveau en finale après si longtemps", a déclaré Görges, dont le dernier titre remonte à 2011 à Stuttgart. L'Allemande est à égalité dans ses confrontations directes avec l'une ou l'autre adversaire qui lui sera réservée en finale: 1-1 contre Stephens, 4-4 contre Wozniacki. (Belga)