"Ali s'est occasionné un léger écrasement du tendon d'Achille au pied gauche en allant rechercher une balle difficile alors qu'elle menait 3-1 au premier set", a confié à Belga David Basile, le coach de la Brabançonne, depuis la Nouvelle-Zélande. "En fait, elle a glissé en prenant appui, et s'est fait mal. Elle a essayé de continuer, mais c'était compliqué et elle a préféré arrêter les frais en vue des prochaines échéances. Elle était bien sûr triste et déçue, car elle espérait un autre début de saison. En plus, elle jouait bien et avait de bonnes sensations." Alison Van Uytvanck a jeté l'éponge alors qu'elle menait 4-3 dans le premier set. L'Australian Open, première levée du Grand Chelem, qui commence déjà le 14 janvier, ne devrait cependant pas être menacé. "Il faudra attendre la réaction, mais je ne pense pas que ce soit trop grave", poursuit le coach. "Le tournoi WTA de Hobart, prévu la semaine prochaine, reste au programme. Nous partirons d'ailleurs jeudi d'Auckland, mais on ne prendra bien entendu aucun risque pour compromettre l'Australian Open, l'objectif principal de cette tournée. Nous allons effectuer le plus rapidement possible un travail de renforcement et on verra ensuite quand reprendre l'entraînement. Ali sera en tout cas certainement à Melbourne", conclut-il. (Belga)

"Ali s'est occasionné un léger écrasement du tendon d'Achille au pied gauche en allant rechercher une balle difficile alors qu'elle menait 3-1 au premier set", a confié à Belga David Basile, le coach de la Brabançonne, depuis la Nouvelle-Zélande. "En fait, elle a glissé en prenant appui, et s'est fait mal. Elle a essayé de continuer, mais c'était compliqué et elle a préféré arrêter les frais en vue des prochaines échéances. Elle était bien sûr triste et déçue, car elle espérait un autre début de saison. En plus, elle jouait bien et avait de bonnes sensations." Alison Van Uytvanck a jeté l'éponge alors qu'elle menait 4-3 dans le premier set. L'Australian Open, première levée du Grand Chelem, qui commence déjà le 14 janvier, ne devrait cependant pas être menacé. "Il faudra attendre la réaction, mais je ne pense pas que ce soit trop grave", poursuit le coach. "Le tournoi WTA de Hobart, prévu la semaine prochaine, reste au programme. Nous partirons d'ailleurs jeudi d'Auckland, mais on ne prendra bien entendu aucun risque pour compromettre l'Australian Open, l'objectif principal de cette tournée. Nous allons effectuer le plus rapidement possible un travail de renforcement et on verra ensuite quand reprendre l'entraînement. Ali sera en tout cas certainement à Melbourne", conclut-il. (Belga)