Ashleigh Barty s'impose pour la première fois sur le sol australien, après deux finale perdues en 2018 et 2019 à Sydney. Elle s'offre à 23 ans un 8e titre WTA, elle qui s'était installée à la première place mondiale en 2019 après avoir triomphé à Miami, Paris et Birmingham. Lauréate du Masters de fin de saison à Shenzhen, l'Australienne fait figure de favori pour l'Open d'Australie qui débute lundi. Elle espère devenir la première Australienne à remporter la première levée du Grand Chelem depuis Christine O'Neil en 1978. Dayana Yastremska, 19 ans, s'est inclinée pour la première fois en finale WTA. Elle s'était imposée dans ses trois précédents finales, à Hong Kong (2018), Hua Hin (2019) et Strasbourg (2019). (Belga)

Ashleigh Barty s'impose pour la première fois sur le sol australien, après deux finale perdues en 2018 et 2019 à Sydney. Elle s'offre à 23 ans un 8e titre WTA, elle qui s'était installée à la première place mondiale en 2019 après avoir triomphé à Miami, Paris et Birmingham. Lauréate du Masters de fin de saison à Shenzhen, l'Australienne fait figure de favori pour l'Open d'Australie qui débute lundi. Elle espère devenir la première Australienne à remporter la première levée du Grand Chelem depuis Christine O'Neil en 1978. Dayana Yastremska, 19 ans, s'est inclinée pour la première fois en finale WTA. Elle s'était imposée dans ses trois précédents finales, à Hong Kong (2018), Hua Hin (2019) et Strasbourg (2019). (Belga)