Le Saint-Vithois a été victime d'une crevaison lors de l'ES13 alors qu'il était deuxième à 5 petites secondes de Tänak. Retombé à la 7e place, il a ensuite gagné deux positions. Neuville a notamment profité d'une autre crevaison, subie celle-là par le Français Sébastien Ogier (Citroën). Le multiple champion du monde français a rétrogradé en 8e place, à 2:09.7. Sur les exigeantes routes du camp de militaire de Baumholder et ses redoutables plaques de blindage (Panzerplatte), qui font la renommée du rallye d'Allemagne, Tänak a donc profité des mésaventures de ses deux concurrents pour la couronne mondiale afin de se rapprocher d'une cinquième victoire cette saison. Quatre spéciales seront disputées dimanche. (Belga)