"Dans un virage gauche très lent, il y avait de la poussière. Je n'avais pas une bonne visibilité et je n'ai pas vu la piere qui m'a fait sortir de la route. Il a fallu du temps pour sortir du fossé", a déclaré Thierry Neuville après la 8e spéciale, longue de 33 km. Neuville a terminé l'ES8 à 4:38 du Français Sébastien Ogier (Citroën C3), auteur du scratch. Alors qu'il était remonté du 7e au 3e rang vendredi, Thierry Neuville a cette fois reculé en 9e position, à 4:40.5 du leader, le Finlandais Esapekka Lappi (Citroën C3). Leader du championnat, Ott Tänak (Toyota Yaris) a signé le 7e temps de l'ES8 à 42.1 d'Ogier. L'Estonien est 7e du classement général à 2:02.8 de Lappi, tandis qu'Ogier est 2e à 1 seconde. Thierry Neuville fait aussi la mauvaise affaire au championnat du monde. Avant le rallye de Turquie, 11e des 14 manches du championnat du monde WRC, Tänak était en tête du championnat avec 205 points, devant Neuville (172) et Ogier (165). (Belga)